Malgré une tentative de division du Gouvernement : Le cadre de concertation des syndicats s’engage à œuvrer pour la réhabilitation de l’école sénégalaise


Malgré une  tentative de division du Gouvernement : Le cadre de concertation des syndicats s’engage à œuvrer pour la réhabilitation de l’école sénégalaise
Les secrétaires généraux de syndicats d’enseignants, ont réaffirmé leur volonté commune de mettre en place un cadre permanent de concertation des syndicats d’enseignants pour juguler les menaces qui pèsent sur l’école publique sénégalaise. Ce cadre qui dit « se rendre compte de la volonté du gouvernement à les diviser en jouant sur les résultats des élections de représentativité », indique qu’il fera face pour réhabiliter l’école sénégalaise
 
Ce cadre s’engage donc à « poursuivre les discussions avec tous les acteurs sans exclusive pour donner corps à ce vœu d’unité longtemps exprimé par nos mandants, mais aussi tout mettre en œuvre, dans un cadre légal, pour emmener le gouvernement à prendre conscience de l’urgente nécessité d’aller dans le sens de la pacification de l’espace scolaire dans l’intérêt de la nation et en droite ligne avec ses obligations régaliennes.
 
A l’endroit de l’opinion nationale, le cadre, a exprimé son attachement à œuvrer à la réhabilitation de l’école publique sénégalaise et à travailler à concrétiser un concept qui lui est particulièrement cher : le concept de l’école de la réussite et réaffirme en conséquence, leur refus de laisser quelque autorité que ce soit, saboter cette école-là, qui leur a tous permis d’être ce qu’ils sont aujourd’hui. 
  
Enfin, le cadre prend acte des résultats provisoires des élections de représentativité syndicale dans le secteur public de l’éducation et de la formation, reconnait aux syndicats représentatifs le droit de jouir pleinement des prérogatives que leur confère l’arrêté fixant les règles d’organisation desdites élections. 
Cependant, le cadre réaffirme son attachement aux principes d’un dialogue social inclusif ainsi qu’au respect des droits pour toute organisation syndicale à discuter avec le gouvernement des préoccupations consignées dans les plateformes qu’elle lui soumet. 
 
Vendredi 12 Janvier 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :