Malem Hodar : La population réclame la réalisation de la route Kaffrine-Ndioum Guinth et le relèvement du plateau technique du poste de santé de cette commune.


Pour le moment,  les populations de la commune de Ndioum Nguinth ( département de Malem Hodar) n'ont que deux doléances urgentes. Il s'agit du goudronnage du tronçon Kaffrine-Ndioum Guinth-Khelcom distant de 115 km. Lors d'une journée d'investissement humain, les habitants ont déploré l'état de dégradation avancée de cet axe qui ne favorise pas la mobilité des usagers.

Du coup, les évacuations sanitaires posent un sérieux problème à cause de la défectuosité de cette route. Ainsi, pour évacuer les malades à Kaffrine, c'est la croix et la bannière pour les responsables de la structure sanitaire. Les autres véhicules qui la traversent pour rallier Khelcom ou Touba, rencontrent les mêmes difficultés.

Les maires du département de Malem Hodar qui partagent cet axe routier, avaient d'ailleurs remis un document au chef de l'État à cet effet, mais pour l'heure aucune réponse.

À ce problème s'ajoute une autre doléance. Car en effet, la population de Ndioum Nguinth fait aujourd'hui face à un manque criard d'ambulance médicalisée. Celle qui leur a été offerte n'est pas du tout adaptée à cette zone, du coup l'évacuation des patients demeure un véritable casse-tête.

La structure sanitaire qui polarise 16.000 habitants (26 villages), est une ancienne case de santé transformée en poste de santé sans aucune mesure d'accompagnement, a informé l'infirmier chef de poste (ICP).

Les élus locaux qui habitent cette zone interpellent le chef de l'État avant de le remercier pour avoir électrifié plusieurs villages dans cette zone...
Mercredi 14 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :