Mairie de Djender : Un fils de Abdourahmane Ndiaye Falang défie Alassane Ndoye.


Les responsables politiques de Benno Bokk Yakaar (BBY) à Djender, appuyés par des mouvements de soutien à l’action politique de Macky Sall, sonnent la mobilisation en direction des locales prévues le 23 janvier 2022.

C’est ainsi qu’en présence de leur coordonnateur communal, Thiamba Mbaye, ils ont tenu un meeting ce jeudi. Prenant la parole, le coordonnateur a alerté le Président Macky Sall sur les velléités de division qui risquent de compromettre les chances de la coalition BBY dans ladite localité.

Toutefois, profitant de l’occasion, l’ingénieur agronome Djiby Ndiaye, par ailleurs premier adjoint au maire Alassane Ndoye, a exhorté à la mobilisation des troupes. Mais de nos recoupements, il nous est revenu que Abdourahmane Ndiaye est candidat et qu’il a déjà décroché le soutien de plusieurs responsables de l’Apr de la localité.

Ce dernier, qui est un fils du champion de lutte Abdourahmane Ndiaye Falang, a insisté sur la nécessité d’opérer un choix pertinent en perspective des locales, d’autant plus que cette commune est encore sous le contrôle de l’opposition.

« Ainsi, à quelques encablures des élections territoriales, nous convoquons cette rencontre pour très humblement attirer l’attention des décideurs au plus haut niveau de notre mouvance Benno Bokk Yakaar et particulièrement, Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Macky Sall, sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour constituer un bloc solide, en chassant les démons de la division.
Pour ce faire, nous jugeons hautement souhaitable de porter à la tête de notre liste un profil consensuel, de lui choisir une équipe de conseillers capable de rassembler le maximum de responsables et de militants autour de l’objectif de développement ci haut décliné, pour un Djender Émergent. La matérialisation de cet objectif postule de se départir de tout esprit de discorde savamment entretenu, pour une victoire éclatante de Benno Bokk Yakaar aux élections territoriales du 23 janvier 2022 », souligne Djiby Ndiaye. 

Pour mémoire, la commune de Djender est le laboratoire de toutes les expériences en matière de décentralisation que le Sénégal a connues. Cela remonte à l’adoption de la Loi sur le domaine national en 1964. Et quand il a fallu faire une loi sur la décentralisation en 1972, Djender fut également le laboratoire.

« Ce choix s’explique par la position géographique de cette commune, au confluent de Dakar et de l’intérieur du pays, riche en ressources humaines et créditée d’un haut potentiel, en termes de ressources halieutiques, minières et agricoles. Ce qui fait de Djender un pôle de projection des investissements pour un avenir radieux », a justifié Djiby Ndiaye.

Poursuivant son discours, Djiby Ndiaye ajoute : « Comme si cette commune est prédisposée à être une corne d’abondance pour ses enfants, il a été découvert récemment un gros gisement de gaz au large de Cayar. En clair, Djender pourrait servir de tête de pont pour développer la région de Thiès, voire le reste du Sénégal. Cette spécificité fait de la commune de Djender un enjeu politique de premier ordre. Malgré tout ce potentiel économique, la localité, hélas, tarde toujours à prendre son envol du fait de la mauvaise gestion dont elle fait l’objet depuis plus d’une décennie déjà. À sa tête, l’on retrouve une administration communale malheureusement peu expérimentée ».

Mairie de Djender : Un fils de Abdourahmane Ndiaye Falang défie Alassane Ndoye.
Samedi 2 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :