Maimouna Bousso de YAW à Macky Sall: « Ku sukkul ći ndap li mùnta séddlë ndawal gui ».




Dans son face à face avec la presse pour commenter la sortie du Président Macky Sall, Maimouna Bousso de la coalition Yewwi Askan Wi a tenu à apporter la réplique sur les accusations du régime contre l’opposition.

« J’attire l’attention du Président Macky Sall que si nous nous sommes sentis obligés d’amener les dossiers à la CPI et à l’international c’est parce que nous n’avons pas une justice impartiale depuis mars 2021. Depuis lors, des personnes ont été tuées et aucune force occulte n’a été arrêtée, aucun responsable n’a été traduit devant la justice. », a expliqué ce 4 juillet Maimouna Bousso.



Sur la non candidature du Président Macky Sall, la responsable politique minimise et l’invite à se tenir à l’écart du processus électoral et de laisser aux principaux concernés le choix de veiller eux-mêmes à l’organisation de la prochaine présidentielle.

« ‘’Ku sukkul ći ndap li mùnta séddlë ndawal gui, na guënn loxom ći ndap li’’ (Qui ne participe pas à l'élection ne peut pas l'arbitrer, il n’ a qu’à s’écarter du processus). », a confié Maimouna Bousso pour qui, Macky Sall n’a pas à choisir les candidats, ni contrôler le processus électoral ni influencer les acteurs participants.
Mardi 4 Juillet 2023




Dans la même rubrique :