Magal de Serigne Mbacké Bousso / Des mesures requises dans les secteurs de l'hydraulique, de l'électricité, de la sécurité et des inondations


Que des mesures sérieuses soient prises dans les secteurs de la sécurité, de  l'assainissement, de l'hygiène, de l'eau et de l'électricité... voilà qui est le résumé des doléances portées à la connaissance du nouveau gouverneur de Diourbel par le comité d'organisation du magal de Serigne Mbacké Bousso. Chefs religieux de Mboussobé et autorités administratives départementales étaient en conclave dans le cadre du comité régional de développement.

Prenant la parole, le gouverneur donnera des assurances quant à la disponibilité de ses services à donner suite à l'ensemble des engagements pris par l'État. D'ailleurs il insistera sur la nécessité qu'il y'a à dégager les eaux pluviales stagnantes qui inondent le site devant abriter l'événement. '' Nous avons listé 14 points bas et des hydrocureurs seront dépêchés pour faire le ménage bien avant l'événement dont la célébration est prévue le 16 septembre et qui en est à sa 16ème édition.

Serigne Sam Bousso, parlant au nom de la famille, reviendra sur les qualités spirituelles exceptionnelles de ce compagnon de Serigne Touba. Il fut le secrétaire de ce dernier pour s'être toujours chargé de l'écriture des lettres  envoyées par le Cheikh à certains chefs religieux du Sénégal et à l'autorité coloniale. Il fut un grand exégète et un grand enseignant '' dira-t-il notamment.
Mardi 3 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :