Magal de Serigne Abdou Lahad / Les autorités administratives s’engagent, celles religieuses espèrent.


L’exécutif régional de Diourbel et le comité d’organisation du magal de Serigne Abdou Lahad Mbacké ont déroulé un comité régional de développement préparatoire à l’événement. Une rencontre qui a été ponctuée de divers engagements pris par les services de l’État devant concourir à la bonne organisation. Ces engagements vont, dira l’adjoint du gouverneur, de la sécurité à la santé en passant par l’hygiène.

«  Le dispositif sécuritaire sera laissé à l’appréciation de la police et de la gendarmerie. Toutefois, il y a déjà une commande de barrières. Par rapport à l’environnement et à l’hygiène publique, 196 rotations de camions de vidange seront opérées et assurées par l’Onas et la mairie. Du côté de l'électricité, la cité sera mise hors délestage 96 heures avant le magal en plus de la mise en place d’un groupe électrogène. La douane ne manquera de collaborer pour faciliter aux pèlerins et leurs biens, l’accès à la cité. Par rapport au secteur sanitaire, 12 postes avancés seront disponibles avant le 23 mai puisque le magal sera célébré le 24 ou le 25 mai prochain. Pour ce qui concerne le volet hydraulique, 10 camions citernes et 15 bâches seront négociés auprès de l’OFOR puisque, pour le moment, nous ne disposons que de 3 camions. Une journée de set - sétal sera organisée en compagnie de l’UCG, la mairie de Touba et les dahiras », précisera l’adjoint au gouverneur de la région de Diourbel.

Dans sa prise de parole, Serigne Amsatou Mbacké saluera la détermination des services régionaux et dira beaucoup compter sur le respect des engagements formulés.
Samedi 30 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :