Magal : La communauté mouride se rappelle de Serigne Abdoul Khadre Mbacké, 4e Khalife de Serigne Touba


La communauté mouride, qui croit à la vie éternelle, célèbre ce jeudi la naissance de Serigne Abdoul Khadre Mbacké moins pour hier que pour aujourd'hui. En lui, elle veut davantage promouvoir un modèle qui inciterait ses semblables à se consacrer sans réserve à Dieu et à son Prophète (Psl).

Le guide religieux, à son rythme propre, savait parfois épouser celui de son époque. Il mettait un point d’honneur à être ce pôle vers lequel convergent tous les cœurs qui cherchent un modèle de droiture,  conduisant les mourides vers la félicité du savoir, susceptible de les conduire sur la voie du "Siraatal mustaxiima" (la droiture).

Serigne Abdoul Khadre Mbacké a, de son vivant, combattu l'injustice par les seules armes de la prière et du verbe. Pour ne rien dire de ses mises en garde ultérieures contre les dérives du matérialisme et de la science. À Touba, hommage est rendu à un homme de Dieu, celui qui fut le 4ème khalife du mouridisme et l’imam de la grande mosquée de Touba, durant 21 ans. Les fidèles saluent évidemment un parcours hors du commun, celui d'un modèle achevé de soufi. 

Mais si un Magal n'était que cela, une simple commémoration, ce ne serait qu'un événement médiatique ordinaire. Les héritiers du 4e Khalife de Serigne Touba vont encore donner à la célébration du Magal annuel de leur vénéré père, une dimension à la mesure de l’illustre disparu. 

L'éternel imam renvoyait l'image d'un homme convaincu et serein, porteur d'un message et heureux de le partager, après chaque prière du vendredi, à la Grande mosquée de Touba. Ses efforts en faveur de ce qu'il appelait la sounnah du prophète, son exceptionnel sens missionnaire à conduire les mourides vers le Tawhid, la Charia, la Sunna et l’Istikhama, ne l'empêchèrent pas d'enrichir le dialogue avec les autres religions. "Borom Bagdad" concevait la foi en Dieu comme une richesse universelle, destinée à élever l'homme.

La communauté mouride se rappelle de Serigne Abdou Khadre Mbacké, dont le magal constitue, avec celui de Darou Khoudoss, prévu le 29 septembre prochain, l’un des  grands événements religieux, qui précèdent le grand magal de Touba... 
Jeudi 13 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :