Magal 2 rakkas à Saint-Louis : Serigne Mame Mor Mbacké incite les talibés à bien connaitre Serigne Touba et s'en inspirer


Les rideaux sont tombés sur la 43 éme édition du Magal des 2 Rakkas de Saint-Louis. Une cérémonie officielle et la prière dirigée par Serigne Mame Mor Mbacké ont été les dernières activités qui ont marqué ce grand événement religieux multidimensionnel. 

Une cérémonie riche en enseignements avec des discours qui ont porté pour l’essentiel sur le sens de cette journée, mais surtout sur le rôle  que le  fondateur du mouridisme a joué pour sauver les musulmans et l’islam d’une certaine dérive suscitée par le colon à l’égard de leur foi religieuse.

Les différentes autorités qui se sont succédé sur le podium ont toutes salué l’engagement et le courage du comité d’organisation du kurel des deux rakkas.

Le maire de Saint-Louis, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, dans son discours de bienvenue, a remercié tous les fidèles qui ont fait le déplacement sur Saint-Louis pour commémorer l’acte de bravoure du fondateur du mouridisme. Mansour Faye s’est dit engagé à accompagner le Kurel dans toutes ses actions en faveur de l’islam. À la suite de ce dernier, Oumar Guèye, le ministre de la pêche et de l’économie maritime, qui conduisait la délégation gouvernementale,  est revenu au nom du chef de l’État,  sur l’importance de cette identité de paix que le vénéré guide religieux Cheikhoul Khadim a toujours incarné et qui, combinée selon lui à des prières, peut contribuer à une situation de clémence et de générosité que nous avons toujours souhaitée pour ce pays. L’an dernier, a-t-il rappelé, ‘’ il y avait des problèmes au niveau de la pêche, mais avec son entregent, et les prières formulées lors de cette cérémonie, le calme est revenu entre ces deux pays voisins que sont la Mauritanie et le Sénégal, et mieux encore, des licences de pêche ont été offertes aux populations pêcheurs de Saint-Louis. Oumar Guèye a aussi demandé que des prières soient formulées pour un hivernage pluvieux et des élections apaisées.

Serigne Mame Mor Mbacké, après avoir transmis les salutations du Khalife général des mourides, a rendu un  hommage à la famille de Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, défunt Khalife, et parrain de cette édition. L’importance de cette journée qui symbolise la dévotion de Serigne Touba envers son Seigneur, la complémentarité qui existe entre les diverses familles religieuses qui sont toutes très  dévouées dans l’enseignement de la religion, ont été les principaux axes autour desquels a tourné le discours du saint homme. Pour Serigne Mame Mor Mbacké, il faut  lutter contre l’hypocrisie, mais surtout se battre pour la perpétuation de la foi musulmane car, a-t-il ajouté, « la religion islamique est combattue partout dans le monde. »

Aux talibés très nombreux venus de partout, il a rappelé l’importance de connaître Serigne Touba, pour s’identifier à  sa personne et ses actes avant de souligner que les méfaits des réseaux sociaux et la nécessité d’acquérir des connaissances doivent être nos seules  préoccupations dans ce monde où nous sommes quotidiennement harcelés par les tentations...
Mercredi 5 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :