Macron sur le terrorisme islamiste : « Je ne céderai rien à ces gens-là… »


Macron sur le terrorisme islamiste : « Je ne céderai rien à ces gens-là… »
 Le Président Français sur « Jeune Afrique » a évoqué les caricatures du Prophète, au nom de la défense de la liberté d’expression, qui ont provoqué des cas de meurtre. S’il regrette une déformation des propos qu’il a tenus lors d’un rassemblement funéraire, Emmanuel Macron se veut clair, il a déclaré ne rien céder aux terroristes.
 
« Je ne m’attaque pas à l’Islam, je m’attaque au terrorisme islamiste, sachant que plus de 80 % des victimes d’attentats terroristes islamistes dans le monde sont des musulmans. Quand j’ai rendu hommage à Samuel Paty [assassiné le 16 octobre], j’ai dit que nous défendrons ce qui est un droit : celui de blasphémer et de caricaturer sur notre sol. Je n’ai pas dit que je soutenais les caricatures. Je vous invite en outre à vous interroger sur la réaction de la communauté internationale sur ce sujet : en janvier 2015, quand les journalistes de Charlie Hebdo étaient assassinés au nom d’Allah, des dirigeants musulmans sont venus défiler dans nos rues. Et aujourd’hui, alors qu’un professeur a été décapité parce qu’il enseignait la liberté d’expression, il faudrait s’excuser ? Le monde devient fou. Je ne céderai rien à ces gens-là », a-t-il martelé.
 
 
Vendredi 20 Novembre 2020
Dakar actu




Dans la même rubrique :