Macky Sall aux élus locaux : ‘’Ce qui vous attend, ce qui nous attend, appelle une mobilisation nationale’’


Lors de la rencontre des maires et présidents de conseils départementaux, ce jeudi matin à Diamniadio, le président Macky Sall a invité les élus locaux à  savoir jouer convenablement leur partition. Il les a appelés à une mobilisation pour lui permettre de concrétiser son ambition pour le Sénégal après sa réélection pour un second mandat. ‘’Ce qui vous attend, ce qui nous attend, appelle une mobilisation nationale. La mobilisation de tous les acteurs, état central comme collectivités territoriales. En mettant en œuvre l’acte 3 de la décentralisation, j’avais fait un pari pour des exécutifs locaux forts. J’ai déjà pris l’option et la décision de renforcer les transferts de l’État vers les collectivités territoriales. (…). Comme vous le savez et comme vous pouvez le constater, rien de durable ne pourra se réaliser à travers les différentes initiatives et programmes que je viens d’évoquer sans l’engagement et l’implication personnelle des élus locaux que vous êtes et des exécutifs locaux. Comment pourrait-on réaliser le ‘’Zéro déchet’’ sans les collectivités territoriales? Impossible ! Comment pourrait-on réaliser le ‘’Zéro bidonville’’ sans les élus locaux ? Comment réaliser le Pse vert dans nos reforestations, sans les territoires ?’’ Autant de questions posées par le président de la République devant les parties prenantes de cette rencontre.
 
Occasion qu’il a mise à profit pour dire aux maires et présidents de Conseil départementaux’’ leurs collectivités et eux-mêmes en sont ‘’les ultimes bénéficiaires, mais également les premiers acteurs. Votre implication est une obligation pour toutes les initiatives du nouveau Programme d’actions prioritaires (Pap) 2019-2023 du Pse’’. 
 
‘’Nous avons dépassé le temps du rattrapage infrastructurel’’
 
Macky Sall d’évoquer également le Pap 2 qui, selon lui, est un temps nouveau qui confirme son ‘’option de mettre l’homme au début et à la fin du développement. ‘’Le Pap 2 s’inscrit à la suite du rétablissement de la croissance économique. On a quitté les croissances de 1, 2, 3% depuis plus de 6 ans maintenant notre croissance se situe au-dessus des 6,5%. Et nous avons même dépassé les 7,2% en 2018. Nous avons dépassé aussi le temps du rattrapage infrastructurel.  Vous vous rappelez, il a fallu mettre à niveau l’électricité, les routes, les pistes mais aussi les infrastructures hospitalières, entre autres, dans ce pays. Ce moment a également été le temps le temps du lancement du programme d’inclusion sociale et d’équité territoriale tel que la Cmu, le programme national de Bourse de sécurité familiale ; votre programme le Pudc, Promoville, Puma, entre autres. Le temps nouveau qui s’annonce sera celui des initiatives majeures. (…). Et là, je compte sur les élus locaux pour reverdir le Sénégal et pour nettoyer nos villes et nos campagnes en vue d’avoir un Sénégal propre. Le Pse fait cap sur l’industrialisation pour accélérer le processus de transformation structurelle de notre économie’’, a-t-il dit.
 
Jeudi 10 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :