Macky Sall, Responsable du « Ciel et de la Terre » ? (Par Oumou Wane)


Macky Sall, Responsable du « Ciel et de la Terre » ? (Par Oumou Wane)
 Alors qu’une troisième vague du coronavirus frappe durement le continent africain et que le pays bat de nouveaux records quotidiens d'infections, nous autres Sénégalais restons égaux à nous-mêmes, avec une population sceptique à l'égard de la vaccination et réfractaire aux gestes barrières, un Président de la République qui se démène tout seul pour nous tirer d’affaire et une opposition qui essaie de lui coller sur le dos la responsabilité de la pandémie mondiale du Covid 19.
En effet, selon le Congrès de la renaissance démocratique (Crd), rien de plus fumeux, dans un communiqué à la presse, l’explosion des cas de Covid-19 incomberait à la seule responsabilité de Macky Sall qui « doit reconnaître sa culpabilité suite au déclenchement de la 3ème vague » de ce fléau mondial.
Je n’irai pas par quatre chemins devant un tel enjeu de société, aussi, Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall, Mamadou Lamine Diallo, et Cie seraient mieux inspirés de faire preuve de solidarité en ces temps de crise et d’appeler leurs compatriotes à la remobilisation, car aucun responsable politique n’apparaît aujourd’hui en mesure de gérer la crise de manière plus efficace que le chef de l’Etat.
 
« Macky Sall est la principale cause de cette troisième vague », c’est la conviction de ce « Congrès » qui compte s’opposer à toute loi «scélérate et restrictive» pour combattre la pandémie.
 
Mais que nos opposants politiques sortent un peu de leurs « congrès » et réalisent que partout dans le monde l’obligation vaccinale et le pass sanitaire sont en train de s’imposer et que la pandémie de Covid-19 ne prendra fin que lorsque le monde entier sera vacciné. Qu’ils se battent dès lors contre le manque d'accès aux vaccins du continent africain, contre la pénurie de vaccins dans notre propre pays et contre un scepticisme extrêmement marqué dans nos territoires.
 
Le président Macky Sall a affirmé que «l'adhésion massive à la vaccination est la seule stratégie pour venir à bout de cette épidémie ». À ce jour, moins de 1 million de personnes a été vacciné, dans un pays de 16 millions d’habitants.
Répétons-le ici, le vaccin est efficace et bien toléré. Le vaccin ne tue pas, alors que le Covid-19 tue.
Le chef de l'Etat a su jusqu'à présent éviter d'imposer des mesures trop restrictives pour endiguer le virus, misant plutôt sur l'incitation et la responsabilité individuelle. Le couvre-feu et les restrictions de rassemblements avaient été levés après des émeutes au mois de mars, alors que l'économie a été durement touchée par la pandémie.
Aujourd’hui il menace de fermer les frontières et de restreindre les déplacements internes face à la multiplication des cas de Covid-19 dans le pays. Mais quoi qu’il fasse pour « protéger » au mieux les Sénégalais, l’opposition, elle, ne fera que de la « politique politicienne », tandis que nous nous apprêtons à célébrer la semaine prochaine l'Aïd al-Adha, la Fête du Sacrifice.
Nous souffrons de tant de choses concrètes. Pourquoi y ajouter la désinformation, le complotisme, le « cynisme politique » de ceux qui dénoncent une « dictature » à chaque fois que l’on évite de faire courir des risques au pays. C’est le cas de la polémique autour des lois sur le terrorisme.
L’opposition brouille les cartes mais peine au final à tirer profit des difficultés de Macky Sall, qui depuis le début de la pandémie, au lieu de pouvoir compter sur l’élan de solidarité du pays, ne cesse de repousser les assauts de ses détracteurs.
La gravité de la situation sanitaire impose pourtant à l’opposition sénégalaise de prendre du recul et de renoncer à une telle brutalité, une telle quête de la division.
 
L’écart alarmant entre les pays riches et les pays pauvres en matière de vaccination devrait nous faire prendre conscience à tous que la diffusion du variant Delta modifie la dynamique de la pandémie et qu’à cause du manque d’accès au vaccin, c’est terminé, nous ne sommes plus une exception.
 
Oumou Wane
 
Lundi 19 Juillet 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :