Mac de Kaolack : Bouna. D, l'instigateur de la grève de la faim


La grève de la faim entamée ce lundi matin par certains détenus de la maison d'arrêt et de correction de Kaolack, se poursuit. Selon une source pénitentiaire, au moins 6 prisonniers ont décidé de tourner le dos à la nourriture pour protester contre l'usage de violences de la part des gardes à l'encontre d'un des leurs.

Toutefois, cette grève de la faim n'a pas été observée par l'ensemble des prisonniers, car ce lundi matin lorsque le petit déjeuner leur a été présenté, certains ont certes refusé de manger, mais d'autres ont accepté le pain matinal en décidant de se démarquer de leurs camarades. D'après la même source, c'est Bouna. D, qui est l'artisan de cette diète parce que n'ayant plus certains privilèges depuis l'arrivée du nouveau régisseur dans cette prison. 
Ledit régisseur aurait lancé depuis son arrivée une vaste campagne pour assainir cette prison. Ainsi, il aurait mis la main sur plusieurs paquets contenants de la drogue, ainsi que des téléphones portables.

" Certains prisonniers essayent de prendre cette Mac en otage. Ils ont créé à l'intérieur un vaste réseau de trafic de drogue, mais c'est sans compter avec la détermination du nouveau régisseur qui a fait plusieurs prisons avant de venir ici. Il y avait une véritable anarchie dans cette prison, mais maintenant cette prison commence à être une prison normale", a-t-il conclu.

À l'heure où nous écrivons ces lignes, des autorités judiciaires et pénitentiaires tentent de calmer les choses sur place en invitant les grévistes à lâcher du lest. L'on nous apprend que le régisseur aurait même reçu ce matin dans son bureau deux d'entre eux afin de décanter la situation.
Dakaractu promet d'y revenir en détails dans les heures à venir...
Lundi 15 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :