MOUSTAPHA DIAKHATÉ TAQUIN : ' La présidentielle de 2019 c'est un match grand contre petits ... Il n'est pas question de reporter cette élection '


Pour l'ancien Président du groupe parlementaire de BBY, Macky risque de rempiler en 2019, sans encombre. Et pour lui, la raison est toute simple et se résume à ceci : '' En face, il n'y a pas grand chose(...) Nous n'avons pas une opposition qui peut nous inquiéter. Elle n'a pas de programme. La haine de Macky Sall ne peut pas constituer un programme politique. Ce qu'ils présentent, ce sont pas des programmes. À la limite même, c'est de l'enfumage... ''

Moustapha Diakhaté, invité du Grand Jury, se voudra plus taquin. '' la Présidentielle sera un match Grand contre petits. '' Il poursuit sur l'état d'esprit de son candidat. '' Le Président Macky Sall est extrêmement serein parce qu'il fait confiance au peuple Sénégalais, parce qu'il a un bilan à tout point de vue élogieux par rapport aux perspectives qu'il avait proposées au peuple Sénégalais. ''

 Invité à commenter les fortes mobilisations de l'opposition Sénégalaise comme celle de vendredi dernier, il préférera commenter autrement. Pour Diakhaté il ne s'agissait ni plus ni moins que '' d'une démonstration de faiblesse et de division. Je suis cependant heureux que des opposants puissent occuper la voie publique pour manifester. Cela fait partie des attributs de la démocratie et je félicite aussi le ministre de l'intérieur de les accompagner dans l'exercice de ce droit constitutionnel. ''

Sollicité à donner son point de vue sur la requête de Madame Amsatou Sidibé qui souhaite que la présidentielle soit reportée, Moustapha Diakhaté se voudra catégorique. '' Un report de la Présidentielle n'est pas envisageable. Le 24 février sera la onzième fois que les Sénégalais vont élire un Président de la République. Il n'est pas question de repousser l'échéance. Il n'y aura pas de report. Peut-être qu'elle n'est pas prête... ''


Moustapha Diakhaté défendra, sur un autre registre, ces anciens proches de Wade qui sont allés soutenir le candidat Macky Sall leur refusant le manteau de '' transhumant ''. Il agrémente sa position en ces termes : '' En décidant mordicus de donner le Pds à son fils, beaucoup de Sénégalais ont été dans l'obligation de le quitter. ''

Il terminera en annonçant ne nourrir aucune peur à affronter Khalifa Sall à la prochaine Présidentielle, tout comme Karim Wade d'ailleurs. '' Karim est un citoyen Sénégalais, je crois. Un Sénégalais n'a pas besoin de visa pour rentrer au Sénégal. Il a été emprisonné pour des faits d'enrichissement illicite, Khalifa Sall est en prison pour des faits délictueux. Il a été aux législatives et il a été battu à Dakar... ''
Dimanche 30 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :