MODOU DIAGNE FADA : « Je ne réponds plus de Wade politiquement... Nous ne regrettons pas d'avoir été exclu du Pds »


C'est finalement une aubaine pour lui que d'avoir été exclu du Pds par Wade et collaborateurs qui l'accusaient, en son temps, d'avoir trahi ses pairs. Modou Diagne Fada dira même y avoir trouvé son compte pour s'être évité un camouflet. '' Nous avons eu raison. Nous ne regrettons pas le fait d'avoir été exclu du Parti démocratique Sénégalais. Nous allions prendre part à un suicide collectif. Nous étions pour insuffler du sang neuf au Pds. Malheureusement, nous n'étions pas entendu. Nous avions été diabolisés.  C'est la première fois officiellement que le Pds boycotte une élection! ''  À la question de savoir si le parti de Wade  parviendra à sortir sa tête de l'eau, Fada fera état d'un optimisme : '' Le Pds a des ressorts. Il a une capacité de renouvellement, de régénérescence presque inépuisable. Il y aura toujours dans les localités les plus reculées des gens qui te diront que moi je suis du Pds. "
Interpellé sur ses relations avec Wade, le leader de LDR/Yessal versera dans la nuance : ''Abdoulaye Wade restera ce grand bâtisseur de la démocratie. Il reste mon mentor en politique. J'ai beaucoup appris à ses côtés, même si du point de vue politique, je ne réponds plus de lui. Je réponds désormais de mon propre chef! "
Il se réjouira d'avoir aidé le Président Macky Sall à gagner l'élection présidentielle à Darou Moukhty, à Kébémer et pas que...puisque dira-t-il, son envergure est nationale avec ce parti qu'il dirige. '' La coalition Benno Bokk Yaakar a brillamment gagné dans la commune de Darou Moukhty et dans le département de  Kébémer. Si nous n'étions pas solides, nous allions être emportés par le vent de Touba. Il y a eu un vent fort qui a balayé toute la ville de Darou Moukhty, gagnée pour la première fois par le Président Macky Sall. Je rappelle que le Président Macky Sall a été le principal artisan de sa victoire. Il a su faire une analyse froide des résultats des dernières législatives. Et il a su faire appel à des alliés utiles comme Fada, Aïssata Tall Sall, Ibrahima Abou Nguette, Diop Sy...''.

Sur la question de son absentéisme à l'Assemblée nationale en tant que député, Fada précise : ''Je suis souvent à l'Assemblée nationale quand il y a de grands débats, de forts enjeux. Je suis dans le groupe des non-inscrits, même si je ne prends pas souvent la parole, préférant la laisser aux nouveaux arrivés dans l'hémicycle. ''  
Il dira, pour boucler son entretien, militer en faveur du couplage des élections locales prochaines avec les législatives...
Dimanche 7 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :