MEURTRE D'EL HADJ FALLOU KA / Le procès des trois policiers et de l'Asp pour coups et blessures volontaires va démarrer au tribunal de grande instance de Diourbel.


Trois éléments de la brigade de recherches du commissariat urbain de Mbacké et un agent de la sécurité de proximité vont comparaître, dans un instant, pour le meurtre du jeune El Hadj Fallou Kâ, berger de 25 ans, retrouvé mort dans les locaux de la maison d'arrêt et de correction de Diourbel.

 La victime a été, la veille de sa mort (dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 avril), transféré de Mbacké à Diourbel par les présumés coupables quelques heures après son arrestation en possession, dira la police, de 250 grammes de chanvre indien.

Les policiers et l'Asp sont poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Présentement les locaux où se tient le procès sont pris d'assaut par les parents de la victime et des personnes accusées.  Procès à suivre...
Mardi 3 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :