MBOUR : "L'ordre public c'est le préfet et non le maire... L'arrêté ne me concerne pas, je maintiens ce qui était là" (Saër Ndao, préfet de Mbour)


MBOUR : "L'ordre public c'est le préfet et non le maire... L'arrêté ne me concerne pas, je maintiens ce qui était là" (Saër Ndao, préfet de Mbour)
Le feuilleton ODCAV Renouveau contre ODCAV Authentique est loin de connaitre son épilogue. Il a fallu quelques heures après la sortie de l'arrêté du maire Fallou Sylla autorisant les deux entités à jouer voire partager le stade Caroline Faye, pour que le représentant du pouvoir central réagisse et prenne le contre-pied du maire.
En effet, vers les coups de 20h 15 mn le préfet Saër Ndao a câblé Dakaractu pour signifier sa position par rapport à cette situation.
"J'ai lu votre texte sur Dakaractu, mais je tiens à signaler que l'ordre public est géré par le préfet et non par le maire. Ce qu'il vient de sortir ne m'engage pas et force restera à la loi. Les entités légales vont jouer et celles qui ne le sont pas ne joueront pas. La décision du maire n'est ni concertée ni légale devant le préfet. Nous sommes dans un pays de droit et d'ailleurs je l'ai dit au maire. Vraisemblablement très irrité par la décision du maire Fallou Sylla, le préfet  de s'empresser d'annoncer que dès demain, il sortira un arrêté préfectoral et de surcroît le représentant du pouvoir central d'ajouter qu'il n'écarte pas de suspendre une bonne fois les navétanes à Mbour..."
Mercredi 5 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :