MBOUR : 5 jeunes arrêtés par la police et libérés par la suite...

La tension monte entre la mairie de Mbour et des jeunes organisés autour d'un collectif s'opposant contre l'implantation d'un centre commercial dans une place publique.
Selon des sources de Dakaractu très proches du dossier, le maire Fallou Sylla avait par arrêté en 2015, cédé cette place publique à un privé pour l'implantation de cantines. Ce privé détient un arrêté préfectoral datant du 8 juillet 2018 et portant le numéro 115 qui l'autorise à construire. Cependant, selon toujours nos sources, l'autorité a exigé de ces jeunes qu'ils se conforment à la loi, autrement dit de faire des recours légaux. Affaire à suivre...


Vendredi 28 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :