MBAYE NDIAYE DÉVOILE : « Le Président Macky Sall est un homme blindé... La Présidence de la République n'a jamais perdu sa sérénité »


Directeur des structures de l'Apr mais surtout ministre d'État auprès du Président de la République, Mbaye Ndiaye réfute l'idée qui pourrait laisser croire que le palais est secoué par l'affaire Pétro-Tim/Aliou Sall. 
Invité du Grand Jury de ce dimanche, il a tenu à marteler que, malgré tout le bruit généré par l'opposition autour du pétrole et du gaz, '' la Présidence de la République n'a jamais perdu de sérénité. Le Président, dit-il, est un homme tranquille qui ne répond pas à toutes ces agitations. C'est un homme serein, calme. '' 
Mieux, dira t-il, Macky Sall serait même '' un homme blindé '' qui ne saurait être ébranlé par ce tollé qui ne se justifie pas selon lui. ''C'est parce que Aliou Sall est un frère du Président qu'on veut en faire une affaire d'État. Ce reportage de BBC est à ranger dans le lot des Fake news. Rappelant, en passant, qu'aucun homme du pouvoir n'est indexé dans cette affaire, Mbaye Ndiaye estime que  ''ce serait dramatique, quand on a la confiance du peuple Sénégalais, qu'on soit obligé de s'isoler de sa famille et de ses amis.''
 
Quant à la question de savoir si c'est le Président Macky Sall qui a poussé son frère à démissionner de son poste de DG de la Caisse de Dépôts et de Consignations, le leader politique se voudra peu catégorique.  ''Je pense que c'est Alioune Sall qui a pris ses propres responsabilités et le Président en a tiré les conséquences. Le Président ne fait pas de pression sur les gens.''

Toutefois, il trouvera  excessive cette manie que l'opposition a de manifester aussi fréquemment et ira même jusqu'à souhaiter plus d'intransigeance de la part de l'autorité. '' À chaque fois qu'il est nécessaire d'interdire les manifestations, il faut le faire. C'est après des élections démocratiques que le Sénégal a renouvelé le mandat du président sortant à plus de 58%. Le droit commence par le respect des règles de la démocratie. Qu'est-ce qu'on veut démontrer à travers ces regroupements hebdomadaires?  Ça n'est pas de la démocratie. C'est de l'anarchisme! ''

 
Dimanche 7 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :