MBACKÉ / Visite du Khalife au Stade - L'ODCAV charge le maire, l'invite à prendre ses responsabilités et l'accuse d'avoir toujours cherché à tuer le mouvement navétane.


Quelques heures après que le Khalife Général des Mourides a, à la surprise générale, franchi la porte du stade de Mbacké et manifesté son désir de voir l'infrastructure délocalisée pour honorer la mémoire des personnes qui reposent, à moins de 100 mètres,  dans les cimetières de Mboussobé, l'Odcav de Mbacké a jugé utile de faire quelques mises au point. 

Mamadou Ndiaye Sy, qui en est le Président, de préciser d'emblée,  tout le bonheur que le monde des navétanes a de savoir que le Patriarche de Darou Miname a effectué ce périple pareil l'assimilant à une aubaine pour la jeunesse qui n'attendait que ça. Pour lui, dans cette affaire, seules les autorités locales et étatiques devaient se sentir interpellées pour n'avoir jamais su répondre aux attentes des jeunes dans ce sens.

'' Nous avons été les premiers à émettre le souhait de ne plus jouer dans ce stade. Beaucoup de ministres nous ont abreuvés de promesses. C'était d'abord avec le ministre Oumar Youm qui avait donné un délai de 6 mois pour le démarrage des travaux liés au stade. Rien de ce qu'il avait dit n'eut lieu.  Nous avons organisé un sit-in lors d'une visite du Président Macky Sall à Touba. Il nous fit  comprendre qu'il avait saisi notre message. Nous avons été en délégation chez Serigne Sidi Mokhtar Mbacké à Keur Nganda, Nous avons rencontré l'actuel porte-parole du Khalife. Récemment le ministre Matar Bâ a donné le même délai de 6 mois, plusieurs années après celui de  Youm, pour le démarrage effectif des travaux d'achèvement du stade. Rien n'a été fait et cela fait déjà un an. Par conséquent, ce parcours du combattant nous l'avons fait !''

Mamadou Ndiaye Sy de charger le maire l'accusant d'avoir toujours cherché à tuer le mouvement navétanes, l'invitant au passage à ne guère vite aller en besogne. À côté du réquisitoire, Sy demandera au maire de travailler à suivre les recommandations du Khalife en s'activant à la construction d'un nouveau stade. ''C'est ce que le Khalife lui demande de faire.''

À la question de savoir pourquoi malgré la visite du Khalife des matches ont été organisés, l'Odcav dira nullement avoir entendu le chef religieux ordonner la fermeture immédiate du stade. '' Si le Khalife nous avait intimé l'ordre de quitter dare-dare ce stade, nous l'aurions fait séance tenante... ''
Lundi 16 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :