MBACKÉ DÉCLARE LA GUERRE À LA SDE / Vers une décision généralisée de ne plus payer les factures d'eau et d'intenter une action en justice.


Des négociations qui ont réuni les autorités de la SDE et l'aile dirigeante de '' And Sopi Ndoxu Mbacké '', seul l'échec aura filtré. La révélation est de Assane Ndiaye, porte-parole de la structure qui donnait un bilan d'étape du combat mené contre l'eau '' saumâtre et dangereuse à la santé '' distribuée par la Société Des Eaux depuis plusieurs dizaines d'années. ''

Se réjouissant d'avoir recueilli les prières du Khalife Général des Mourides, d'avoir obtenu du Khalife Général des Baay-Fall une lettre d'encouragement et d'avoir décroché le soutien des Khalifes de Mbacké Khéwar et de Darou Salam, And Sopi Ndoxu Mbacké '' a convenu avec les populations de Mbacké de ne plus payer les factures d'eau et de déclencher une action en justice.  '' Nous avons décidé de ne payer aucune facture. Et pour ce faire, nous avons requis les services d'un avocat. Nous sommes des républicains, des légalistes, des citoyens imbus des valeurs républicaines. Mbacké souffre dans sa chair et dans sa peau . Elle reçoit une eau de mauvaise qualité. L'eau nous expose à des maladies hydriques, cardiovasculaires, et autres cancers. Avec cette eau, nous ne pouvons avoir d'arbres fruitiers. Les murs de nos maisons s'effritent et s'écroulent. Les radiateurs de nos véhicules sont détériorés et pourtant nous payons des factures excessivement chères au moment où d'autres localités du Sénégal bénéficient d'une eau douce. L'eau de Gandiaye et de Fatick a été traitée. Pourquoi Mbacké, qui est une ville historique et religieuse, ne peut guère en disposer. ''

Assane Ndiaye de mettre en garde les futurs pèlerins qui choisiront de séjourner à Mbacké lors du prochain magal de Touba, les invitant à prendre toutes leurs dispositions pour ne pas repartir avec des maladies. '' Nous avons fait des prélèvements et les avons fait analyser. Les résultats sont scandaleux et alarmants. Cette eau pose un problème de santé publique. ''

'' And Sopi Ndoxu Mbacké '' de marteler sa ferme décision de ne pas reculer d'un pouce dans l'ambition qu'il a de pousser les autorités à réagir. ''Nous irons jusqu'au bout. Nous avons rencontré les autorités de la Sde. Mais elles n'ont rien dit de probant. ''
Samedi 14 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :