MASSALIK TRAITÉ D'EMBLÈME CONTRE L'OCCIDENT / Cheikh Abdou Bali loge Cadenas dans le panier des ' extrémistes en perte de vitesse aux œillères réductrices '.


Délégué départemental de la Fédération du Rassemblement National de la Mayenne et membre du Conseil National, Jean Michel Cadenas est connu pour son agilité mécanique à twitter presque tous les jours. Ses centres d'intérêt sont généralement la religion et l'immigration en France et surtout celle des musulmans. Alors qu'il était presque totalement  inconnu du grand public Sénégalais, l'homme politique a osé traiter, dans un de ses posts la mosquée Massalikoul Jinaan '' d'emblème contre l'Occident '' non sans manquer d'assimiler son édification à une initiative peu sérieuse qui a coûté énormément d'argent alors qu'au Sénégal sévit la pauvreté. Mots pour mots, il aura dit ce qui suit.

'' À Dakar sera inaugurée la mosquée Massalikoul Jinaan, vue comme un emblème contre l'Occident pour un coût de 30 millions d'euros qui n'iront pas aux pauvres du Sénégal. Soyons sérieux, pour cela, il y'a l'aide international au développement ! '' Un réquisitoire servi à quelques encablures de l'inauguration de l'édifice puisque la date choisie par le Khalife Général des Mourides est le 27 septembre prochain.

Autant dire que sa déclaration a tout fait sauf laisser de marbre le Président de la commission Culture et Communication du Grand Magal de Touba. Dans une réaction publiée sur son compte Twitter et repris dans sa page Facebook, Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma ne s'est empêché de jeter Cadenas dans un  panier.  Celui-là qui renferme les extrémistes en perte de vitesse dont les œillères réductrices empêchent de voir le monde dans une perspective autre que celle du choc des civilisations dans leurs tristes œuvres ''.

Cette première réaction  donne sans doute l'avant-goût d'une réponse plus marinée et squi se fera de manière beaucoup plus orthodoxe très prochainement.

Signalons que le 19 août dernier, Jean Michel Cadenas attaquait les chauffeurs de Taxis musulmans Parisiens. Il disait: '' 80% des conducteurs de taxis parisiens sont musulmans. Ils refusent d’embarquer les aveugles avec leurs chiens car ces animaux sont « impurs ». La loi islamique est supérieure à la loi Française. Vive la « diversité » et la veulerie de nos politiques sans colonne vertébrale ''.
Mardi 27 Août 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :