MAODO SARR SUR LE COVID-19 : « Combattre aux côtés de l'État est une obligation... Si j'ai dégainé 60 millions... »


« Nul n’a le droit de rester les bras croisés dans ce combat mené par l'État contre la propagation du Coronavirus au Sénégal. C'est une obligation morale que de se dépouiller, car l'histoire retiendra... » Voilà qui a été le cri de coeur de Maodo Sarr! 

 

Au téléphone de Dakaractu, le conseiller économique, social et environnemental, qui vient de dégainer la somme de 60 millions, estime que « tous les sénégalais sont concernés par ce combat contre le covid-19 ».

 

Pour lui, « le combat n'est pas que celui du Président de la République, de son ancien Premier ministre Boun Abdallah Dionne ou de ses ministres Abdoulaye Diouf Sarr, Aly Ngouille Ndiaye ou encore Augustin Tine,  Abdoulaye Daouda Diallo et Amadou Hott. C'est celui de tous les Sénégalais ». Le Président de la chambre de commerce de Kaffrine de poursuivre son analyse.

« Personnellement, c'est par devoir moral que j'ai agi et par reconnaissance vis-à-vis du Chef de l'État qui a maintes fois honoré Kaffrine à travers ma personne »

 

L'opérateur économique de lancer un appel  plein de solennité à l'endroit des porteurs de voix.  « Que ceux qui, quand ils parlent sont écoutés et entendus, parlent. Que ceux qui ont mangé aujourd'hui et qui ont de quoi se nourrir le lendemain, pensent aux voisins qui n'ont pas pris le petit-déjeuner. Cet élan de solidarité manifesté par le Président Macky Sall qui a mis en place un fonds de 69 milliards est un exemple qu'il faut suivre et chacun pourra le faire dans la limite de ses moyens. Il s'agit d'une maladie qui est venue nous faire du mal et nous devons l'en empêcher. Si nous ne le faisons, autre chose peut nous arriver et ce sera dramatique. Que Dieu nous épargne ! »

 

CHAPEAU BAS AUX DÉPUTÉS 

 

Le leader politique de saluer, en passant, la collaboration des députés qui ont voté très massivement la loi d'habilitation au profit du Président de la République. « Un député, il sert à soutenir son peuple et non à essayer d'exister dans les médias ».

 

Il invitera dans la foulée, les populations à strictement observer les recommandations de l'administration médicale. « Je demande aux Sénégalais de respecter l'État d'urgence, le couvre-feu, de se laver les mains constamment, d'éviter les rassemblements. Si nous nous comportons ainsi, le covid-19 sera vite gagné ». Maodo Sarr louera par ailleurs, le professionnalisme des blouses blanches Sénégalaises. 

« Je félicite l'administration médicale et leur ministre de tutelle Abdoulaye Diouf Sarr pour leurs efforts considérables. Ils sont courageux et admirablement dévoués à la cause nationale. El Hadj Abdoul Aziz Sy disait que Seul Dieu est en mesure de rétribuer les médecins, tant les sacrifices qu'ils consentent sont énormes ». Il dira garder la même sympathie pour l'administration territoriale (gouverneurs, préfets et sous-préfets) et les forces de l'ordre. 

 

Il bouclera l'entretien en signalant au ministre de l'agriculture Moussa Baldé que son soutien aux populations rurales est hautement apprécié par le monde rural.

 



Jeudi 2 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :