MAME BOYE DIAO (Directeur des domaines) : "Que je l'aie en 2025 ou en 2030, l'important pour le Sénégal c'est d'avoir le TER ! "


Mame Boye Diao n'aime pas ce qu'il considère  comme "une ingérence incompréhensible de la France dans les affaires internes au Sénégal". Et c'est à peine s'il a ménagé le nouvel ambassadeur Français au Sénégal qui a récemment démenti Dakar sur les délais de livraison du Train Express Régional.  

Pour le directeur des domaines, invité du Grand Jury de ce dimanche, le diplomate aurait gagné à davantage axer son discours sur l'utilité du TER et du BRP que de  s'aventurer à polluer la communication du Sénégal sur une affaire qui le concerne directement.
"Ce qui importe le plus, c'est de laisser au Sénégal le choix de la communication sur le TER."

Mame Boye Diao a d'emblée relégué au second plan ces histoires de délai. "Que je l'aie en 2025 ou en 2030, l'important est que le Sénégal ait un TER. Quel que soit le délai que cela prendra, on réglera définitivement le problème de la mobilité urbaine".

Un peu avant, il sollicitera plus de respect de la part des pays Européens vis-à-vis des pays Africains, même au-delà des questions économiques. "En réalité, vous avez des pays qui ne tolèrent pas des ingérences dans leurs affaires. Nous exportons difficilement nos cultures. 

Alors que les autres trouvent toutes les commodités chez nous". En "bon citoyen Sénégalais", il dira ne guère attendre les commentaires des ambassadeurs de la France ou même des États-unis pour se faire une idée de son pays, le Sénégal...
Dimanche 16 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :