MAMADOU LAMINE DIALLO À TOUBA - ' Le Président Sall doit terminer son travail de Président dans quelques mois. Il ne peut pas engager, avec nos ressources, le pays pour 20, 30 ans. '


Le combat continue pour Mamadou Lamine Diallo, malgré le fait que la pétition engagée par lui et plusieurs autres hommes politiques a empêché le Président Macky Sall de parapher des accords sur nos ressources. Il l'a fait savoir, ce mardi, lors de sa visite de veille de Magal lors de laquelle il s'est entretenu avec Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre.

Le candidat déclaré à la prochaine Présidentielle de considérer '' que la gouvernance des ressources minières et minéralières est extrêmement importante  pour un pays comme le Sénégal. C'est l'enjeu, dit-il, de la prochaine génération. Si c'est mal fait, c'est la malédiction des matières premières. Ça peut nous conduire à n'importe quoi. Ce que nous ne souhaitons pas. '' Il dira que, dans cette affaire, les intérêts supérieurs du Sénégal sont engagés et qu'il faudra agir vite avant que le régime en place ne précipite le Sénégal dans un gouffre.
Mardi 23 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :