MALI : Libération des opposants arrêtés depuis vendredi.


Interpellés dans la nuit du vendredi 10 juillet après le saccage de l’Assemblée nationale et l’occupation de la Cour de l’ORTM, des responsables du mouvement du 05 juin et du Rassemblement des forces patriotiques du Mali ont recouvré la liberté ce lundi 13 juillet. 

Selon la page Facebook de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko, Issa Kaou Ndjim qui dirige cette structure et ses camarades d’infortune ont été relâchés. « Nos camarades sont libres. Issa Kaou Ndjim, Choguel Maïga et les autres sont déjà à la maison », écrit la page parcourue par Dakaractu. Cependant, cette liberté retrouvée pour les responsables de la plateforme qui demande le débart d’IBK n’entame pas les aspirations de ses membres. 

Dans un message adressé à ses partisans ce dimanche depuis son fief de Badalabougou, après la prière mortuaire des victimes des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants, l’Imam Mahmoud Dicko a rappelé que rien ne sera plus comme avant au Mali. En revanche, il a appelé les jeunes à surseoir à certaines actions à même de promouvoir la violence.
Lundi 13 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :