Lutte contre les Polluants Organiques persistants : un 20ème anniversaire qui révèle encore des défis à relever en Afrique


 Lutte contre les Polluants Organiques persistants : un 20ème anniversaire qui révèle encore des défis à relever en Afrique
 

La communauté internationale célèbre ce 20 mai 2021 le 20ème anniversaire de la Convention de Stockholm sur les Polluants Organiques persistants. Signée en 2001, elle a pour but d'éliminer ou de réduire la production et l'utilisation des polluants organiques persistants (POP), rappelle le communiqué du Centre régional des Conventions de Bâle et de Stockholm pour les pays d'Afrique francophone (CRCBS-AF). Ratifiée par 175 pays et l'Union européenne, le Sénégal et tous les pays signataires doivent travailler en équipe afin de débarrasser le monde des POP et protéger la santé humaine et l'environnement.
Face aux obligations de la Convention, les pays Parties doivent mettre en place plusieurs actions telles que : Interdire la production et l'utilisation des POP; Recourir aux produits de remplacement plus respectueux de l'environnement et de la santé humaine; Eliminer leurs stocks de POP et nettoyer les sites contaminés.
À l'heure de la célébration, ce 20 mai 2021, du vingtième anniversaire de la convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants ou POP, sa mise en œuvre a permis d'obtenir des résultats considérables  dans la lutte contre les Polluants Organiques Persistants tels que  la surveillance de ces substances dangereuses au niveau local, national et mondial dans les différentes matrices environnementales (air, eau, sol....etc.);  la surveillance biologique;  la promotion de guides de gestion écologiquement rationnelle des déchets  dangereux; la promotion de technologies propres avec l'approche Meilleures Techniques  Disponibles (MTD) et Meilleures Pratiques Environnementales (MPE).
Cependant, selon la note, nous sommes aujourd'hui confrontés, en Afrique, à des problèmes récurrents tels que le manque d'encadrement du secteur informel; l'intoxication chronique liée au POP; le brûlage à l'air libre de câble et de pneus, des déchets plastiques; la problématique des PolychloroBiphényle (PCB) que l'on retrouve dans les turbines, pompes et dans la fabrication de transformateurs électriques et de condensateurs. Etc.... 
 
 
Jeudi 20 Mai 2021
Dakar actu




Dans la même rubrique :