Lutte contre le plastique : Tambacounda cité comme « bon élève » par le ministre de l’environnement.


La région de Tambacounda a été citée comme « bon élève » par le ministre de l’environnement et du développement durable Abdoul Karim Sall, dans le cadre de la lutte contre l’usage du plastique. Il a fait cette déclaration lors de sa visite dans la région ce week-end au niveau de l’administration des parcs (pico) et de la pépinière. Il faut rappeler que parmi les 65 mille tonnes de plastique saisies au Sénégal, la région a saisi sept tonnes grâce aux efforts conjugués du gouverneur de région et des eaux et forêts.  

À en croire le ministre de l’environnement, « la région de Tamba est un bon élève en matière de lutte contre le plastique. Elle est un exemple illustratif de cette lutte. C’est une occasion pour nous de remercier la région de Tamba qui a fait sept tonnes de saisie de plastique sur les 65 mille tonnes saisies au niveau national. La lutte contre le péril plastique est placée au centre de nos préoccupations. C’est pourquoi, nous remercions le gouverneur de Tamba et sommes très satisfaits du travail effectué ici. » 

Mais, reconnait le ministre, « le combat est loin d’être gagné parce que nous avons constaté à travers des circuits clandestins que le plastique continue d’inonder le marché. » Ainsi, avance-t-il, « nous prendrons toutes les dispositions pour arrêter cette hémorragie. Et il faudra au niveau des marchés, des centres commerciaux, que les agents assermentés procèdent à l’application stricte de la loi interdisant l’usage des sachets plastiques. » 

Dans la foulée, il revient sur l’objet de sa visite : « nous sommes ici a Tamba pour encourager et féliciter les agents qui travaillent pour la sauvegarde du parc national et des autres sites de la région. La problématique de la gestion de la biodiversité est au cœur des préoccupations du chef de l’État. Dans les jours à venir, nous allons déployer 200 agents des parcs nationaux à Tamba. Et en ce sens, la région aura un quota assez important pour mieux lutter contre la coupe abusive de bois et le braconnage. » 

Et selon lui toujours, « la pépinière de Tamba est l’une des plus grandes du pays vu son envergure. Ainsi, nous pensons que la prochaine campagne de reboisement sera bien fournie en plants. Le président de la République a demandé à ce qu’il y ait un programme d’urgence relatif aux emplois verts et des jeunes. C’est pourquoi il poursuit : « des moyens ont été mis à notre disposition pour réhabiliter les pépinières existantes et créer d’autres car nous aurons besoin de dix mille personnes environ pour accompagner les agents dans la lutte contre les feux de brousse, la coupe abusive de bois, le braconnage etc... Et ceci pourra nous permettre d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés… » 


Samedi 22 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :