Lutte contre le Sida : Un système électronique d'identification unique des cas VIH lancé au Sénégal


En collaboration avec ses partenaires locaux et internationaux, l'Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF), sous l'impulsion du Pr Souleymane Mboup, a lancé le code d'identification unique des patients qui vont faire le dépistage du VIH.
La prestation des résultats de ce système électronique de notification des cas de VIH ou Sencas a fait l'objet d'un atelier de deux jours accueilli par cet institut implanté à Diamniadio.
Chargé du programme Sentinelle à l'IRESSEF, le Dr Astou Guèye Gaye a levé le voile sur la pertinence de ce nouveau système.
Utile en ce sens qu'il évite les doublons dans l'identification des patients, il permet aussi d'avoir une prévalence exacte, mais rend un immense service à l'État dans le cadre de ses interventions contre la propagation du VIH, indique le Dr Moussa Sarr.
Disponible dans 27 sites sur le territoire national, le système d'identification Sencas est d'autant plus pertinent qu'il a été développé de bout en bout au Sénégal par des ingénieurs sénégalais et a la particularité d'être une première dans la sous région comme le fait remarquer le représentant de Westat au Sénégal, le Dr Moussa Sarr.
Avec un taux de prévalence de 0,5%, le Sénégal est considéré comme un pays modèle en Afrique dans la lutte contre le Sida.
Vendredi 19 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :