Lutte contre le Coronavirus : Ces États africains qui utilisent le Covid-organics.


Élaboré par des scientifiques malgaches pour prévenir et guérir le COVID-19, le Covid-Oganics s'exporte bien. En tout cas sur le continent africain. Plusieurs pays d'Afrique ont décidé d’utiliser cette décoction faite à base d’artémisia et d’autres plantes médicinales contre la maladie à coronavirus.

 

La Guinée Équatoriale, la Guinée Bissau, le Congo, la Centrafrique, les Comores et la Tanzanie se sont tournés vers le « remède » malgache pour venir à bout du coronavirus après avoir reçu un don de Madagascar. 

 

En effet, dans un élan solidaire, Andry Rajoelina a mis à la disposition de ces nations africaines la découverte des chercheurs de l’IMRA (Institut malgache de recherches appliquées) des doses curatives et préventives. Certains ont déjà récupéré leurs cartons. C’est le cas de la Guinée Bissau, de la Guinée Equatoriale, du Congo/Brazaville et de la Centrafrique. Les Comores dont le président a manifesté son intention d’expérimenter la solution de sa voisine malgache ne devraient pas tarder à envoyer un avion prendre sa part. De même que la Tanzanie.

 

Les chefs de l’exécutif de ces différentes nations doivent sans aucun doute être convaincus par les bons résultats obtenus par Madagascar dans la lutte contre le Covid-19. Malgré l’apparition de nouveaux cas sur son sol, la Grande Ile qui compte à ce jour 151 cas positifs n’a pas encore déploré de mort. De plus, 98 patients ont été déclarés guéris et certains d’entre eux ont été traités avec le Covid-Organics qui se serait révélé plus efficace que le protocole composé d’hydroxychloroquine et l’azithromycine. En Guinée Bissau où 413 cas de coronavirus sont déclarés pour un décès, le processus de distribution du Covid-Organics est déjà enclenché. 

 

Il ne faut pas perdre de vue qu’à côté de ces pays africains qui ont résolument décidé d’adopter la méthode malgache, d’autres ont reçu leurs caisse de Covid-organics. Il s’agit des pays membres de la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest. Le président bissau-guinéen s’est chargé d’assurer la distribution. D’ailleurs des pays comme le Sénégal, le Togo et le Burkina ont déjà reçu leurs cartons.

 

Pour ce qui concerne notre pays, il nous revient de sources bien renseignées qu’il a déjà reçu ses échantillons comme le souhaitait le président de la République lors de son entretien avec son homologue malgache.

 

Le breuvage fait l’objet d’études scientifiques, a rapporté le Pr Moussa Seydi à l’occasion de son entretien avec la RTS1. Ce qui veut dire qu’il n’est pas exclu que le Covid-Organics soit ajouté au protocole de traitement du Sénégal contre le Coronavirus.  

Mardi 5 Mai 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :