Lutte contre la pêche INN : « Une refonte de six (06) vedettes pour un coût global de 5,6 milliards de francs Cfa est en train d'être mise en œuvre » (SG ministère de la Pêche)


Dans le cadre de la lutte contre la pêche INN, une refonte de six (06) vedettes pour un coût global de 5,6 milliards de francs Cfa est en train d'être mise en œuvre pour la surveillance maritime. Une déclaration faite par le secrétaire général du ministre de la Pêche et de l'économie maritime du Sénégal, Matar Diallo, lors de la cérémonie de lancement du projet Gouvernance des pêches au Sénégal-GPS à travers la Direction de la Protection et de la surveillance des Pêches (DPSP). Ce projet vise à renforcer efficacement et durablement la capacité du Sénégal à lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) notamment en améliorant la transparence dans le secteur de la pêche. 

Venu représenter son ministre de tutelle Alioune Ndoye, M. Diallo a précisé que le secteur de la pêche au Sénégal, en dépit de l'importance qu'il revêt pour le pays et la région dans son ensemble, est confronté à un éventail de contraintes. "En 2012, le Sénégal a enregistré une perte de 300 millions de dollars, soit plus de 150 milliards de francs Cfa d'où 3,2 % de son PIB du fait de la pêche INN", a-t-il fait savoir.

Poursuivant son argumentaire, le Sg du ministère de la Pêche souligne que le Chef de l'État a fait l'acquisition d'un avion dédié spécifiquement pour la surveillance maritime. "Il y a une refonte de six (06) vedettes pour un coût global de 25,6 milliards qui est en train d'être mise en œuvre. Il y a également l'acquisition de plusieurs patrouilleurs au niveau de la marine", révèle encore Matar Diallo.

Ainsi, il rassure que le gouvernement a compris l'importance de la question et a pris des mesures draconiennes, d'où le renforcement du dispositif juridique dans les sanctions prévues en matière de pêche INN. Et les sanctions, dit-il, peuvent aller jusqu'à 500 millions de francs Cfa à 1 milliard de francs Cfa, s'il s'agit d'un navire étranger ou la confiscation du navire s'il s'agit d'un récidiviste. 
Jeudi 27 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :