Lutte contre la Covid-19 : De faux vaccins Russes interceptés au Mexique.


Les campagnes de vaccination déjà impactées par l’affaire des caillots sanguins ces derniers jours, risquent d’être fortement secouées par l’arrivée de faux vaccins. C’est le cas au Mexique où jeudi dernier, alors que la fiabilité du candidat AstraZeneca cristallisait toutes les attentions, étaient interceptés de faux vaccins Spoutnik V en partance pour Honduras, un pays situé en Amérique centrale. Ce sont de ‘’prétendus vaccins Spoutnik V développés par la Russie contre le COvid-19 saisis par les autorités mexicaines dans la cargaison d’un avion privé. Celui-ci était en direction de Honduras et selon la Russie, il s’agissait de fausses doses’’, a révélé hier Le Figaro, dans un article repris par Dakaractu.
 
Les autorités mexicaines, elles, n'entendent pas prendre les choses à la légère. Cela est apparu dans les propos de Horacio Duarte, administrateur général des Douanes du Mexique. ‘’Nous pensons qu’il y avait 1.155 flacons ce qui représente environ 6 000 doses de vaccins. Nous avons recoupé les informations avec le ministère de la santé et le laboratoire mexicain Birmex (Les laboratoires biologiques et de réactifs du Mexique), elles ne correspondent pas à des lots qui ont été achetés par le gouvernement mexicain’’.

La Douane Mexicaine, selon M. Duarte, a ‘'informé le procureur général de la République, le ministère de la santé et la Commission fédérale pour la protection contre les risques sanitaires afin qu’une enquête soit ouverte pour savoir d’où venaient ces vaccins ? Pourquoi ces faux vaccins allaient être envoyés au Honduras sur un vol privé, sans aucun protocole ni examen ?’’
Vendredi 19 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :