Lutte / Kaolack : Le torchon brûle entre le président du CRG et 8 membres du comité


Au total, huit membres du Comité Régional de Gestion de la lutte de Kaolack, ont signé une pétition pour dénoncer la gestion du président de l'instance régionale, Bira Sène. Dans le document, les pétitionnaires accusent le responsable moral d'avoir vidé le CRG de sa substance. " Il nous a été donné de constater, nous pétitionnaires, tous membres du comité régional de gestion de la lutte de Kaolack que depuis bien des années, le président confond ses poches et le compte du CRG. Car, nous avons noté une absence de transparence comptable et financière, un compte trafiqué, des ressources distraites, des séries de galas clandestins etc... Et en plus de cela, les droits dus au CRG lors des galas de lutte ne sont pas versés à la trésorerie. Ce qui fait qu'aujourd'hui  le trésorier général n'est pas en mesure de faire la situation financière du comité régional de gestion de la lutte…", ont mentionné les signataires tels le premier vice-président, Mamadou Lamine Dia, le président de la CRA, Laurent Diouf, le secrétaire général, Mansour Traoré, le président de la commission des œuvres sociales, Alioune Ndiaye, le président de la commission d'organisation, Alioune Diouf, le directeur technique, Pascal Senghor, le président de la commission communication, Sathiombi Diop et Aldiouma Diouf.


Interrogé, le président du CRG de Kaolack, Mr Bira Sène, a balayé d'un revers de main ces " allégations. " Chaque année, on fait une réunion de bilan. Ils sont de mauvaise foi. Concernant les gains qui sont obtenus des DCE, ils sont partagés avec tous les membres de la délégation. Chacun reçoit sa part avant qu'on ne quitte le DCE…", a-t-il fait savoir. Avant d'enfoncer le clou. " Ils ont voulu régler leurs problèmes de famille avec l'argent du CRG, j'ai refusé. Je leur ai dit que l'argent du CRG va servir à la lutte. C'est lorsque je leur ai refusé d'utiliser l'argent du CRG pour aller fêter la Tabaski qu'ils ont soulevé cette fronde. C'est uniquement ce qui les a révoltés…"
Jeudi 26 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :