Lourde charge de Mame Adama Guèye : « Macky Sall a porté un coup fatal à nos acquis démocratiques, il ne mérite pas de félicitations » (Entretien)


Dans cet entretien accordé à Dakaractu, cet éminent membre de la société civile sénégalaise, qui capitalise sur une longue expérience en matière électorale, se prononce sur les résultats de la présidentielle de dimanche passé en des termes qui laissent penser qu’on a assisté à « un hold-up électoral ».

« Je ne me focaliserai pas sur les chiffres, parce que  les chiffres, c’est ce qui ressort du décompte du jour du scrutin. Le jour du scrutin est le point d’achèvement de tout un dispositif de fraude, de manipulation, de tripatouillage pour parachever un hold-up qui marque malheureusement la mort de notre système démocratique électoral », a déclaré l’ex-bâtonnier de l’Ordre des avocats.  

« Macky Sall à travers ce dispositif de tripatouillage qu’il a finalisé, a porté un coup fatal à nos acquis démocratiques (…). C’est la résultante de tout un système complexe de fraude qui a commencé depuis la refonte du fichier électoral », charge-t-il encore.

Il croit savoir « qu’on a mis le fichier à la disposition des responsables de Benno Bokk Yakaar qui ont privilégié leurs militants » et parle d’une « corruption à très grande échelle », à travers « l’instrumentalisation de la justice, l’instrumentalisation des instruments de politique publique comme les bourses de sécurité familiale et la DER.

Ce résultat ne traduit pas l’expression correcte du suffrage des citoyens. (…) Ce ne sont pas les opposants qui ont perdu, c’est le Sénégal qui  perdu.  L’opposition est très courageuse. Par rapport  à cet écosystème piégé, le résultat de l’opposition est très encourageant », juge Me Mame Adama Guèye, qui refuse de féliciter le président Macky Sall.

Il invite les Sénégalais à s’inscrire « dès maintenant dans une logique de reconquête démocratique » et prévient : « Si la situation reste en l’état, Macky Sall se donnera les moyens de choisir son propre successeur pour assurer ses arrières. Avec la capacité de reniement de Macky Sall, il faut s’attendre à tout », met-il en garde.

Samedi 2 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :