Louga / Gestion de l'Environnement : Les indications du ministre Abdou Karim Sall pour assurer une protection du patrimoine forestier.


À l'issue de la première journée de cette campagne de lutte contre les feux de brousse, le ministre de l'environnement et du développement durable a fait la synthèse après plusieurs interpellations concernant la préservation de l'environnement. Après l'ouverture de pare-feux au Ranch de Dolly, Abdou Karim Sall a bouclé la journée avec un comité régional de développement dans lequel ont pris part le gouverneur de la région, le maire, le Conseil départemental, les agents des eaux et forêts et d'autres structures  œuvrant dans le secteur de l'environnement. 

Les interventions ont été nombreuses et variées. Mais, toutes concordent dans le sens de voir comment travailler en synergie pour que les feux de brousse puissent devenir une histoire ancienne. Pour Abdou Karim Sall, le PSE VERT,  qui est un point important dans le  programme du président de la République, mériterait que les acteurs et élus locaux au niveau des communes et territoires, puissent être décisifs dans sa concrétisation. Il a aussi insisté sur le développement de la culture fourragère.

Sur le problème des gardiens, de la sécurité et du transport du charbon de bois, des points soulevés lors du CRD, AKS restera catégorique : "Nous allons prendre des mesures fermes pour résoudre cette préoccupation". Revenant également sur les moyens pour mieux lutter contre les feux de brousse, il estime que deux citernes de 6 et de 10 m3 vont etre mutualisées pour faire face aux feux de brousse..." Sur le soutien des agents des Eaux et Forêts, des recrutements vont se faire et, sachez que les Eaux et Forêts vont être bien pris en compte avec une discrimination positive et spéciale pour la région de Louga", assurera le ministre de l'environnement et du développement durable.

Il a ajouté que la protection du patrimoine forestier est bien une préoccupation du président de la République. C'est pourquoi, poursuit-il, "La lutte contre la coupe abusive de bois et la reforestation sont les deux leviers pour matérialiser le PSE/ VERT".

Pour finir, le ministre insistera sur cette question que tous les intervenants ont souligné et qui n'est autre que le renforcement des Eaux et Forêts : "Les agents des Eaux et Forêts ont une tâche très difficile. Mais nous allons travailler à donner plus de moyens pour que votre travail sur le terrain puisse se matérialiser", a rassuré AKS.
Vendredi 13 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :