Louga : Ce geste de haute portée du président Alassane Ouattara à l’inhumation de son défunt ami El Hadj Djibril Sakho


Le président Ivoirien est depuis hier au Sénégal, pour accompagner son défunt ami, El Hadj Djibril Sakho, décédé à Abidjan (Côte d’Ivoire) à sa dernière demeure à Louga. La dépouille mortuaire rapatriée hier (samedi 1er juin à Dakar), c’est donc aujourd’hui qu’a eu lieu la cérémonie de levée de corps à la Grande Mosquée de Mermoz (à Dakar). Laquelle cérémonie a été suivie de l'inhumation de El Hadj D. Sakho à la capitale du Ndiambour qui l’a vu naître. Et ce, après la prière de Tisbar de ce dimanche 2 juin 2019. 
 
Présent à Louga pour rendre un dernier hommage à son ami, le président Ouattara a posé un acte qui n’a laissé aucune personne de la délégation ou des proches du défunt indifférent. Alassane Ouattara qui a été dans le convoi funèbre jusqu’au cimetière, a été de ceux-là qui ont accueilli son défunt ami dans sa tombe. Une attitude du président de la République de la Côte d’Ivoire magnifiée par plus d’un, et qui traduit la sincérité des rapports qui le liaient au défunt.
 
Le défunt, faudrait-il le rappeler, a rendu son dernier souffle à Abidjan (Côte d’Ivoire) le mercredi 29 mai dernier. Il a été le Directeur national de la Bceao de février 1987 à mars 1990. À sa mort, il occupait le poste de Président du Conseil d'administration (Pca) de la Caisse de retraite par répartition avec épargne de l’Union monétaire Ouest Africaine de l’Union monétaire Ouest-Africaine (Crrae-Umoa) et vivait à Abidjan. Le défunt qui allait souffler sur sa 80e bougie, le 15 août prochain, était également le premier Secrétaire général de la Commission Bancaire de l'Umoa.
Dimanche 2 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :