Loi modifiant le code électoral : « Le dialogue a accouché de revendications satisfaites par le président Macky Sall, hommage doit lui être rendu » (hd Seydou Diouf)

Après avoir listé les réalisations du chef l’État qui a inauguré KMS3 et des hôpitaux, l’honorable député Seydou Diouf, SG du PPC, estime que « le Président Macky Sall n'a pas le même agenda que certains membres de l’opposition. » En effet, se prononçant lors des débats sur le projet de loi modifiant le code électoral, ce 12 juillet 2021, le député Seydou Diouf n’a pas été tendre avec ses collègues députés de l’opposition.

En effet, selon lui, « il y a quelque chose de dramatique dans la posture de certains de nos collègues, parce qu’ils font du nihilisme leur code de conduite politique. Le président de République qui appelé au dialogue a fait droit aux revendications de l’opposition sur un certain nombre de points. » En guise d’exemples, l’honorable député citera l’audit du fichier, l’ évaluation du processus électoral, la suppression du parrainage pour les locales, l’élection des maires et présidents de conseils départementaux au suffrage universel direct, … Mais tout ceci, dira M. Diouf « aux yeux de certains n’a pas d’importance parce que certains ont voulu qu’on aille vers la personnalisation de nos dispositions législatives et réglementaires. La société a évolué et cette société qui évolue fait plus d’exigence sur l’exemplarité dans la conduite des politiques publiques ; le dialogue a accouché de revendications satisfaites par le président Macky Sall, hommage doit lui être rendu, pace qu’il n’était pas obligé d’appeler au dialogue » a-t-il dit.

S’agissant des articles L30 et L31, la position du député Seydou Diouf est sans équivoque. En effet, dira t-il, « la société évolue parce que la société il faut qu’on soit plus exigeant envers ceux-là qui sont appelés à gérer les deniers publics. » Pour finir, Seydou Diouf interpellera le ministre de l’Intérieur sur les concordances entre les statistiques. Selon le député, « il est souvent apparu qu’entre les données de l’ANSD et celles du ministère de l’intérieur il y a souvent des contradictions », a-t-il fait remarquer...






Mardi 13 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :