Locales à Vélingara : la coalition Sénégal 2035 de Baïty Ba rejette les résultats provisoires en introduisant un recours à la cour d’appel de Ziguinchor.


La coalition Sénégal 2035 de Baïty Ba rejette les résultats provisoires de l'élection municipale du 23 janvier passé. C'est pourquoi en contestant ces résultats, la coalition a introduit un recours à la cour d'appel de Ziguinchor. Baïty Ba et sa coalition estiment qu'il y a eu « beaucoup d'irrégularités dans le déroulement du vote à Vélingara ». En ce sens, il soutient que « des électeurs ont été interdits de voter et que des votes seraient comptabilisés dans la fraude. »
Dans cette mascarade selon lui, « il accuse la commission d'organisation des élections. »
Sans détours, il assène : « nous refusons catégoriquement ces résultats qui ont été provisoirement proclamés. C’est pourquoi, nous avons décidé de porter le combat en introduisant un recours à la cour d’appel de Ziguinchor compétente en la matière. Mais également, nous allons porter le combat sur le plan politique à travers des mobilisations de masse pour montrer à l’opinion que leurs droits ont été bafoués. Et que ces élections ne peuvent pas élire un maire dans notre commune. »
Dans la foulée, il souligne que « la société civile et l’opposition ont accepté d’accompagner ce processus de combat pour la restauration du droit des citoyens. Ainsi, nous demandons l’annulation du vote à travers le recours que nous avons introduit à la cour d’appel de Ziguinchor. »
« Et si ce recours ne connait pas une issue heureuse les autorités en tireront toutes les conséquences. Nous n’accepterons pas de nous mettre sous le soleil pour accomplir notre droit et devoir. Et que ce droit soit bafoué par un cartel qui cherche à protéger ses propres intérêts. »
D’ailleurs, il soutient : « avant la fin du dépouillement les résultats ont été annoncés à travers des médias de la place. Nous sommes en face de résultats préfabriqués. C’est pourquoi, nous accusons ceux qui ont charge de l’organisation des élections… »
Revenant sur le vote, il estime que « d’abord, le registre sur lequel s’est fondée la commission pour proclamer les résultats est sans date. C’est pourquoi, nous avons constaté que c’est un registre qui ne renseigne pas sur la date de l’élection municipale. On ne sait pas si c’est en 2022, 2014 ou 2009. À l’intérieur du registre aussi, nous nous sommes rendus compte que les électeurs cités dans ce registre certains n’ont pas signé et leurs voix ont été comptabilisées… »
Dimanche 30 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :