Locales 2022 à Kolda : micro trottoir sur les attentes des populations…


Locales 2022 à Kolda : micro trottoir sur les attentes des populations…

Pour les prochaines locales, Dakaractu/Kolda a fait un micro trottoir pour recueillir les attentes des populations vis-à-vis des candidats pour la mairie. 

À travers ce micro trottoir, les points saillants retenus ont été le désensablement et le dragage du fleuve, l'éducation, la santé entre autres. À cet effet, les chantiers qui attendent les candidats sont vastes dans la commune et devraient faire selon les populations l'objet d'une prise de conscience collective de ces derniers. 

Samba Ba, la soixantaine d'avancer : « nous attendons beaucoup des candidats pour ces locales. Nous voulons qu'ils inscrivent dans leur programme des secteurs qui ont de l'intérêt pour les populations. Notre plus grand souhait en dehors de leur rivalité c'est de désensabler ou de draguer le fleuve pour atténuer la chaleur. Et ceci pourrait permettre de redémarrer la petite économie locale via la pêche, le maraîchage le long du fleuve. 

Pour rappel, les chalands venaient récupérer l'arachide pour la transporter à Ziguinchor. Mais dans cette lancée, il faut ajouter les secteurs de la santé et de l'éducation. J'avoue que les populations attendent beaucoup de ces candidats… » 

Les fouladounabé attendent beaucoup de ces candidats comme la coopération décentralisée vue aujourd'hui comme un maillon fort du développement local. Pour eux, les candidats devraient compter sur ce levier pour impulser l'emploi des jeunes en partant de l'existant. 

Abdou Diallo, enseignant de son état d'estimer : « il faut que le futur maire réorganise le ramassage des ordures. En ce sens, améliorer l'appui scolaire en matériel de reprographie, mais également l'éclairage public. Ces chantiers doivent être au cœur de leurs préoccupations. Nous ne voulons plus de cette politique politicienne consistant à animer des meetings partout. Aujourd'hui, il faut changer la donne en faisant du concret. » 

Dans le même sens, aborde Aminata, la trentaine, « la place des jeunes doit occuper une grande partie dans le programme des candidats pour la création d'emplois. Nous sommes une frange importante de la population qui animons la majorité des partis politiques. Mais également, nous constituons la base du vote. C'est pourquoi, les candidats doivent nous accorder une place capitale dans leur programme. Nous voulons que la politique soit au service des populations… » 

À Kolda, les attentes des populations vis-à-vis des candidats sont larges et loin d'être résorbées. Mais les questions de santé publique, d'éducation et d'environnement occupent une place de choix dans les attentes des populations...

Lundi 22 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :