Locales 2022 à Kolda / Moussa Baldé (MAER) : « J’ai demandé aux maires, à tous les responsables de la coalition Bby de rester mobilisés et de décrocher le maximum d’inscrits favorable à la mouvance présidentielle… »


Cet après-midi du 19 août, le ministre de l’agriculture Moussa Baldé (Président du Conseil départemental de Kolda) a invité les membres de la coalition BBY à la mobilisation pour les inscriptions sur les listes électorales. 

Autour de ces échanges, les points de la mobilisation, de l’inscription des jeunes et primo votants ont occupé une place importante. Ainsi, la coalition BBY de la section de Kolda réunie autour du ministre de l’agriculture Moussa Baldé, compte s’investir largement dans ces locales pour la victoire finale. 

« J’avais convoqué la coalition Bby du département, d’abord pour m’enquérir de l’état d’avancement de la révision des listes électorales. Et nous avons tous noté ensemble que la révision exceptionnelle des listes se déroule bien dans le département. Les commissions travaillent normalement. Ainsi, les maires m’ont rassuré en disant qu’ils ne rencontrent pas beaucoup de difficultés de même que l’ensemble des partis de la coalition Bby. Et nous avons conclu qu’il faut rester mobilisés pour que nos militants, les jeunes et les primo votants soient inscrits massivement. » 

Dans la même lancée, il précise : « J’ai l’habitude de dire que la région de Kolda représente 40% de la population de la Casamance. En ce sens, nous sommes plus peuplés que les régions de Ziguinchor et de Sédhiou. Mais en terme de population électorale, Ziguinchor nous devance. Et c’est donc l’occasion pour nous de corriger cette situation. »

C’est pourquoi, il poursuit avec insistance : « j’ai demandé aux maires, à tous les responsables, en particulier le coordonnateur de la coalition Bby, de rester mobilisés pour que nous ayons le maximum d’inscrits favorable à la mouvance présidentielle. » 

Revenant sur la délivrance du certificat de résidence faisant actuellement débat dans le pays, il estime : « ici les maires m’ont dit que certains de leurs collègues délivrent gratuitement le certificat de résidence. À ma connaissance, nous n’avons pas de difficultés d’obtention de certificat de résidence dans les communes du département de Kolda. » 

D’ailleurs, rappelle-t-il : « si on est né dans une commune en ayant la carte d’identité, on n’a pas besoin d’un certificat de résidence. Et cette information est bien passée au niveau des populations. Et nous espérons que notre population électorale va augmenter considérablement… »  

Cette rencontre a enregistré une vingtaine de partis et de mouvements de la coalition Bby, y compris dix maires...
Vendredi 20 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :