Locales 2022 - Ziguinchor : Baldé signe la charte de non-violence de la plateforme des femmes et appelle à ne pas répondre à la provocation.


Abdoulaye Baldé après avoir fait le tour de la ville de Ziguinchor à pied pour apporter aux électeurs, dit-il, la bonne parole et «défendre notre bilan.»

Arrivé à son terminus aux Hlm Néma, il s’est adressé à ses militants. «Nous sommes une coalition de paix. Il ne faut pas répondre aux provocations. Je suis un homme de paix, j’ai toujours prôné la paix, je parle de la paix. Il ne s’agit pas de faire la guerre ou de se battre. L’essentiel c’est que chacun présente son programme aux Ziguinchorois. Je présente mon bilan. À tous mes responsables et sympathisants je vous demande de cultiver l’idéal de la paix. Je viens de parapher la charte de la non-violence de la plateforme des femmes pour la paix en Casamance avec le consortium de la société civile. Si nous cultivons une tradition de violence verbale, une violence physique, personne ne viendra investir ici parce qu’ils ont besoin de stabilité et des hommes qui incarnent cette paix et la stabilité. Par conséquent vous avez une lourde responsabilité au soir du 23 janvier prochain», souligne Abdoulaye Baldé à la fin de sa tournée politique.

Aussi, s’adressant aux jeunes, il souligne : «je félicite les jeunes de Lyndiane Boulevard Alpha. Nous avons déjà gagné, il faut sécuriser cette victoire pour enfin poursuivre la construction de notre ville. Nous avons réalisé plus de 42 km de routes, faisant de Ziguinchor la deuxième ville la plus urbanisée du Sénégal après Dakar. Ce n’est pas de la fiction ou du bavardage, c’est dans les documents officiels de l’État du Sénégal. Nous faisons partie des villes les plus éclairées aujourd’hui, l’une des villes les plus propres du Sénégal. Nous construisons une usine de recyclage des déchets.»

« La présidentielle viendra et on saura. La Casamance ne s’arrête pas à Ziguinchor. Elle est grande. La tension que nous vivons ici à Ziguinchor, on ne l’a vue nulle part ailleurs en Casamance. Je vous demande du calme « Nguir Yala ». C’est une élection municipale, une élection locale qui oppose deux fils de la Casamance », lance-t-il en guise de conclusion. 
Jeudi 20 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :