Litige foncier entre Oussouye-Mlomp / La version du maire de Mlomp sur les coups de feu de ce dimanche à Djihouwa.

Un homme habitant le village de Djicomole dans la commune de Mlomp, armé de son fusil, a tiré deux coups ce dimanche matin. Un coup esquivé par l’étudiant Cyril Diatta et l’autre a malheureusement atteint le jeune Ass Badiane à la cuisse droite. Une fois son forfait accompli, le tireur a pris la poudre de l’escampette et s’est fondu dans la nature. Informé, le maire de Mlomp, Michel Diatta, joint par téléphone par Dakaractu, nous a donné sa version des faits. À préciser que la forêt et les rizières de Djihouwa font l’objet d’un délicat litige foncier entre les deux communautés.


Jeudi dernier, le chef de village de Djicomole est venu m’apporter une information selon laquelle, certains individus de la population d’Oussouye sont venus pour saccager les terrains de certaines personnes de Djicomole dans un site bien reconnu de la commune de Mlomp. Ils se préoccupaient donc à trouver une solution pacifique, voire administrative au problème.

 

« Ils sont revenus pour saccager et déloger les propriétaires de ces réserves »

 

Encore ce dimanche matin, ils sont revenus pour saccager et déloger les propriétaires de ces réserves qui étaient sur place en train de les exploiter. Le pire s’est produit avec cette fusillade inexplicable et injustifiée. 

 

C’est un élément de Djicomole qui a ouvert le feu sur un élément d’Oussouye

 

Le village de Djicomole qui fait partie de la commune de Mlomp était animé de saines intentions. .Ils m’ont vu et sont allés discuter avec les autorités de Loudia Ouolof le jeudi lesquelles ont  instruit le chef de la brigade des Eaux-Et-Forêt et Chasse de Loudia Ouoloff  d’aller sur les lieux et faire un constat.

 

Le verger du chef de village de Loudia Ouolof, aurait été détruit 

 

Trois jours après, des éléments sont revenus. Mais à ce que je sache, il y a un élément de Djicomole qui a ouvert le feu sur un élément d’Oussouye. Mais ce n’était pas pour le tuer. Le jeudi déjà, quand ils sont arrivés, ils ont trouvé le président de la commission domaniale de Mlomp, Moutarou Diallo, ils lui ont demandé de dégager parce qu’il n’a aucun droit sur  le lieu qu’il est en train d’exploiter. Le chef de village de Loudia Ouolof, aurait même vu son verger détruit. Combien de plans ils ont coupé ? On ne sait pas. Toutefois les populations réclament que justice soit faite.

 

Le malaise, c’est ce que tout cela soit fait dans un site de la commune de Mlomp

 

Le sous-préfet de Loudia Ouolof m’a appelé ce dimanche pour m’annoncer « ce qui vient d’être saccagé aujourd’hui ». Il était sur les lieux ce dimanche avec les forces de défense et de sécurité. Je vais essayer autant que possible de contenir l’ardeur des sages du village qui doivent se réunir incessamment. Ce qui n’est pas très évident. Si on ne fait pas attention, les jours à venir, peuvent être tendus...

Dimanche 10 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :