Litige foncier à Sindia : le maire Thierno Diagne auditionné


Poursuivi pour avoir vendu des parcelles à  Bourama Camara et Ahmadou Tidiane Ba, le maire de la commune de Sindia, Thierno Diagne, après son écrouement, a été hier tiré de sa cellule pour témoigner sur les faits à lui reprochés. 

Bourama Camara l’une des nombreuses victimes du maire avait cru être le propriétaire de deux parcelles situées à Gandigal Sud après avoir entamé des démarches administratives. 

Ainsi selon les informations de L'As Quotidien, Bourama s’étant rendu à maintes reprises à la mairie de Sindia pour procéder à des vérifications d’usage, s'était invariablement entendu dire par des agents de la mairie que les documents étaient fiables.

Il s’est ainsi rendu compte d’une arnaque lorsqu’il est allé chercher un permis de construire au niveau des services de l’urbanisme. Il réclame ainsi à Ahmadou Tidiane Ba la restitution de 7,35 millions de FCFA.

Pour sa défense, Ahmadou Tidiane Ba précise avoir acheté des terres qu’il a revendues sans pour autant obtenir de délivrance après son achat auprès du maire de Sindia. Et pourtant les actes rédigés par l’agent municipal Cheikh Tidiane Seck contenaient les signatures du maire et du sous-préfet.

Appelé à témoigner, le maire Thierno Diagne a assuré que l’une des signatures qui figuraient sur les actes n’était pas la sienne. « J’ai plus d’une cinquantaine de dossiers à signer, je signe à tout va et je ne prends pas la peine de tout vérifier un à un. » 

Selon les informations du journal, Thierno Diagne a indiqué que Cheikh Tidiane Seck travaille en tant que bénévole en faisant l’enrôlement dans les registres, « Tout acte venant d’Amadou Tidiane, je n’ose pas le signer, parce que j’ai reçu beaucoup réclamations à son endroit », a précisé le maire.

Pour Me Elimane Kane, avocat d’Amadou Tidiane Ba, le plaignant Bourama Camara est tombé sur des terrains à problèmes qu’il n'appellera pas « escroquerie », la robe noire estime donc que les actes administratifs ont été signés par les autorités compétentes. 

Les deux prévenus seront édifiés sur leur sort mardi prochain.
Mercredi 23 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :