Litige foncier à Nguékhokh : « S'il y a violence ce n'est pas nous les éleveurs, il faut que les ministères concernés arrêtent leur complot. S'il ya problème c'est eux » (Aldiouma Ka)

La forêt de Bandia fait encore l'objet d'un litige foncier entre un promoteur et les éleveurs de la zone. Ces éleveurs face à la presse ont dénoncé vivement les agissements notés dans cette forêt de Bandia. 20 ha légués à un promoteur reste la pomme de discorde. Cependant ces éleveurs disent ne plus pouvoir tenir face à cette agression. Selon eux, il n'y a plus d'espace pour le pâturage et cette situation n'engendre que des conflits entre agriculteurs et éleveurs. Et cette fois-ci, ces éleveurs se disent prêts à tout et avertissent les autorités à vite réagir...


Jeudi 15 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :