Limogeage du DFC de SN POSTE : « Après avoir réélu le chef de l’Etat au premier tour avec un score de 58%, Rufisque ne mérite pas un tel traitement ». (Mbaye SOW / APR NORD)

Avec un score de 58% lors de la présidentielle de février 2019, les apéristes Rufisquois qui espéraient un retour de l’ascenseur de la part de leur mentor, ont vite déchanté. Après Gagni Cissé qui a été éjecté de la direction de la Grande Muraille Verte, c’est au tour du directeur de la finance et comptabilité de SN Poste, Babacar Mbaye Diop dit Mbaye Seck, de perdre son siège. Une pilule amère, difficile à avaler pour les membres du mouvement  « les Amis de Mbaye Seck 100% Macky ». Lors d’un point de presse tenu ce 22 février au QG de leur mouvement, ils ont alerté le chef de l’Etat Macky Sall. Selon Mbaye Sow, le porte-parole du jour, « après tout le travail abattu lors de la présidentielle de 2019 qui a abouti à la réélection du Président de la République Macky Sall au premier tour, nous avions l’ultime conviction que les Apéristes de Rufisque auront des promotions et des postes de responsabilités. Mais c’est le contraire qui se déroule actuellement ». Très remontés contre cette décision qui fait de leur responsable politique « Mbaye Seck », un simple chargé de mission, ses amis ont lancé un appel à l’endroit du chef de l’Etat Macky Sall, pour que le département de Rufisque ne soit pas laissé en rade dans sa gestion. « Les responsables Apéristes de Rufisque ne méritent pas un tel traitement. Alors nous espérons que notre leader qui est le chef de l’Etat Macky Sall va rendre à César ce qui appartient à César », a ajouté Mbaye Sow.


Dimanche 23 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :