Limitation des mandats : Mimi encourage la montée de nouvelles générations d'hommes politiques


 Dans le cadre du sommet pour la limitation des mandats en Afrique, l'ancien Premier ministre du Sénégal, Aminata Touré, a révélé que depuis 1990, 21 leaders de 14 pays africains ont quitté leur pays sagement grâce à la limitation des mandats. C'est la preuve qu'il peut y avoir une vie paisible après la présidence. La limitation des mandats, dit-elle, est un moyen important pour faciliter l'alternance au pouvoir en Afrique. "Son respect est, de nos jours, un moyen de quitter le pouvoir avec des honneurs", a précisé Mimi Touré.
 
Concernant les avantages, l'ex présidente du CESE estime que la limitation des mandats permet des transitions politiques à des intervalles réguliers et prévisibles. Ce qui fait, explique-t-elle, que les partis et les candidats rivaux n'ont pas besoin de recourir à des moyens détournés pour renverser le système à travers des manifestations violentes, de la désobéissance civile ou d'autres manifestations de mécontentement public.
 
À l'en croire, la limitation des mandats permet aussi de renouveler leur leadership avec la jeunesse du continent. Elle encourage également la montée de générations nouvelles de dirigeants politiques.
 
Selon elle, les risques de la violation de la Constitution commencent par la tentation de se maintenir à tout prix au pouvoir en manipulant les élections, l'affaiblissement de l'autorité des autres pouvoirs de l'État et la limitation des adversaires politiques.
Mercredi 16 Décembre 2020
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :