Ligue 1 : Le Portugais André Villas-Boas à l’OM, la piste se précise…

Alors que la piste menant à Gabriel Heinze a été refermée, et même si une surprise est toujours possible, l’ancien coach de Porto – qui reste le plus jeune entraîneur à avoir gagné une Coupe d’Europe (la Ligue Europa, en 2011, à 33 ans est la priorité de Zubizarreta, mais il reste des points à régler avant de trouver un accord, renseigne l’Equipe dans sa livraison parue ce lundi 27 mai…


S’il est habitué aux très gros contrats, comme au Zénith Saint-Pétersbourg (8,5 millions d’euros par an) ou au Shanghai SIPG (autour de 10 millions), Villas-Boas aurait revu ses exigences salariales à la baisse, sans doute conscient que sa cote actuelle n’est pas la même qu’il y a huit ans, quand il bluffait l’Europe entière avec Porto. 
Depuis son départ de Shanghai, en novembre 2017, il veut revenir en Europe, mais dans un projet ambitieux. Attiré par la Ligue 1 de longue date, cela fait un bout de temps : il va souvent à Monaco, il a un temps regardé du côté de Lyon, on l’a annoncé il y a quelques années sur une liste d’entraîneurs possibles pour le PSG. 
Mais c’est à Marseille donc, qu’il pourrait bien atterrir. Son salaire à lui ne serait pas le point le plus épineux et son cas personnel serait pratiquement réglé. Mais c’est plutôt la question du staff qui devrait animer les discussions entre les deux parties. Si Villas-Boas a fait des concessions pour lui-même, il est moins disposé à en faire pour son staff. Combien de personnes vont l’accompagner ? Et à quel salaire ? Le Portugais a des adjoints fidèles qui le suivent depuis ses débuts à l’Académica de Coimbra, en 2009, comme José Mario Rocha, préparateur physique, et Daniel Sousa, qui supervise les adversaires.
L’affaire n’est pas encore conclue, mais l’arrivée du Portugais marquerait le retour aux affaires de Zubizarreta, et donc un virage stratégique pour ce mercato qui s’ouvre. 
L’Equipe
Lundi 27 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :