Lieutenant-colonel Babacar Dione, inspecteur régional des eaux et forêts de Kolda : « L’exploitation du bois est toujours suspendue, seul le charbon … »


« L’exploitation du bois est toujours suspendue, c’est seulement l’exploitation du charbon de bois qui est autorisée » selon Babacar Dione, inspecteur régional des eaux et de forêts.

 Cette déclaration a été faite le mercredi 30 janvier, en marge de la journée de partage sur l’arrêté portant sur l’organisation de l’exploitation forestière.

À en croire ce dernier, « nous nous sommes réunis pour partager avec les acteurs l’arrêté signé ce mois de janvier. Dans le cadre de l’exploitation du charbon de bois, nous avons 11 massifs forestiers aménagés  pour l’exploitation, répartis entre les producteurs locaux, les groupements d’intérêt économique (gie) affiliés à l’union nationale des exploitants forestiers du Sénégal (unfefs).»

«  Et ce cadre, nous a permis  de discuter sur le renouvellement des permis de quotité mais aussi de nous appesantir sur le code forestier qui nous concerne tous », selon M. Dione.

D’après Ousmane Ndiaye,  exploitant-menuisier venu de Vélingara, « ce décret va permettre non seulement de dissuader  les délinquants avec des mesures coercitives, mais aussi d'encourager les exploitants à plus  de persévérance et de rigueur dans la gestion de la forêt. À cet effet, on nous incite à plus de rigueur dans l’exécution correcte des quotas alloués. Nous demandons à ce qu’on nous aide dans la commercialisation des produits », constate-t-il.

L’inspecteur régional des eaux et forêts de préciser : « l’interdiction de l’exploitation du bois est de rigueur depuis l’année passée, cependant, j’invite les menuisiers à s’organiser en groupements pour venir  acheter les saisies de bois pour éviter d’être dans la clandestinité. Je rappelle par ailleurs que le département de Médina Yoro Foula a versé 134 millions de recettes de contentieux », conclut-il.

 
Jeudi 31 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :