Licenciement abusif : Le collectif des licenciés des autoroutes Ila Touba et AIBD-Mbour dénonce une gestion scandaleuse et interpelle la tutelle

En conférence de presse ce matin, le collectif des licenciés des autoroutes à péage Ila Touba et AIBD-Mbour dénonce la forfaiture dont ses membres sont victimes depuis quelques mois.
« Nous étions employés dans les différents postes de l'autoroute à péage Ila Touba et AIBD-Mbour, avant d'être licenciés après plusieurs mois de travail, car nous n'avions pas de contrats de travail. Et jusqu'au moment où je vous parle, il n'y a personne qui a un contrat légalement constitué. Ce qui demeure une injustice grave », déplore Serigne Fallou Fall, le porte-parole dudit collectif.

Les membres de ce collectif dénoncent également les conditions de travail dans lesquelles exercent les employés de l'autoroute, ainsi que ce qu'ils considèrent comme des pratiques scandaleuses sur les autoroutes du Sénégal.
« Nos employeurs nous prélevaient d'importantes sommes sur nos salaires, disant qu'ils allaient verser ça dans les caisses de sécurité sociale et dans l'Ipres, ce qui est archi faux, puisque je suis allé vérifier, et la société n’est même pas connue au niveau de ces institutions. Je les ai interpellés sur la question et ils m'ont licencié. Ce qui ne peut pas prospérer, c’est pourquoi nous engageons la bataille pour le rétablissement de nos droits », précise toujours le porte-parole.
Serigne Modou Fall et ses camarades invitent le ministre tutelle Maître Oumar Youm à s'autosaisir contre ces mauvaises pratiques qui secouent les autoroutes à péage. Il appelle également le président de la République Macky Sall, à commanditer un audit de la gestion des autoroutes...


Vendredi 7 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :