Licences de pêche : « La SCA/SA n’est plus en mesure d’avoir la moitié de son besoin de 3.000 tonnes de poisson (…) Nous nous dirigeons vers des licenciements... » (Paul Gomis, délégué syndical).


La Société de Conserve en Afrique (SCA/SA) a étalé ce 9 décembre, ses inquiétudes liées aux lenteurs constatées dans le renouvellement de sa licence de pêche.

À en croire le délégué syndical des travailleurs de la société, Paul Gomis, sur le besoin de 3.000 tonnes de poisson, la SCA/SA n’est plus en mesure d’avoir ne serait-ce que la moitié depuis le 20 juillet.

« Vers quoi allons-nous ? Et aujourd’hui, nous dit-on, c’est à cause du ministre qui refuse de signer les licences de pêche qu’on en est arrivé à cette situation », a-t-il commenté, rappelant ainsi les risques de licenciement qui planent sur les emplois des 1.300 travailleurs de l’unité de production.

« Nous sommes vraiment dans l’inquiétude et si la situation persiste nous nous dirigerons inéluctablement vers des licenciements », a alerté Paul Gomis.

Le syndicaliste prenait part à la conférence de presse du Syndicat des Travailleurs des Industries de l’Alimentation (STIA) affilié à la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS), rencontre au cours de laquelle l’organisation a dénoncé le refus du ministre de l’économie maritime et de la pêche, Alioune Ndoye de renouveler les licences de pêche.
Jeudi 9 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :