Liberté provisoire : « Abdou Karim Guèye doit être lavé des souillures de son accusation » (Me Khoureychi Ba, avocat)


Le représentant du parquet général de la 3ème chambre correctionnelle n’a pas fait d’objection à la demande de liberté provisoire d’Abdou Karim Guèye qui avait été introduite ce 8 juillet dans le dossier judiciaire impliquant l’activiste emprisonné depuis le 13 mai dernier.
Cette posture a permis d’arriver à la conclusion d’accorder à ce dernier une liberté d’aller se faire soigner, a soutenu Me Khoureychi Ba, l’avocat de Karim Xrum Xax.
C’est à l’issue de l’audience de la 3ème chambre correctionnelle présidée par le juge Bara Guèye, que Me Ba s’est exprimé sur le dossier qui touchait essentiellement au volet liberté provisoire.
La robe noire a soutenu insister sur l’aspect humanitaire qui s’attachait à l’urgence de libérer le détenu en raison de sa situation sanitaire incompatible à son maintien en détention.
Du point de vue judiciaire, l’affaire doit être rejugée, a laissé entendre Me Ba, car dans le principe, elle concerne le bénéfice de la présomption d’innocence du prisonnier. « Karim Guèye doit être lavé des souillures de cette accusation », a-t-il conclu en assurant avoir déjà interjeté appel dans le fond de l’affaire.
Mercredi 8 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :